GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Record battu pour un tableau de Nicolas de Staël, adjugé 20 millions d'euros à Paris (Christie's)
    • La Turquie va mettre fin à son offensive en Syrie après un retrait des forces kurdes, annonce Mike Pence
    • L'invitation de Trump à Erdogan suspendue aux discussions en cours à Ankara (Maison Blanche)
    • Cuba: décès de la danseuse et chorégraphe cubaine Alicia Alonso à 98 ans (ballet)
    • Le prochain G7 aura lieu dans un club de golf de Donald Trump en Floride (Maison Blanche)
    • Union européenne : les 27 ont adopté l'accord de Brexit trouvé avec le Royaume-Uni
    France

    France : Emmanuel Macron, «l'Européen»

    media Pour son premier meeting de campagne, le 10 décembre dernier, Emmanuel Macron a rassemblé entre 12 et 15 000 partisans. REUTERS/Benoit Tessier

    Emmanuel Macron publie dans Le Monde, dans l'édition datée du 3 décembre, une tribune consacrée à l'Europe et entame 2017 en mettant ce thème au coeur de sa campagne pour l'élection présidentielle. Une manière pour lui de marquer encore un peu plus sa différence avec ses adversaires, souvent critiques face aux institutions européennes.

    Défendre l'Europe n'est pas à la mode. Pourtant, Emmanuel Macron met un point d'honneur à le faire à chacun de ses meetings.

    Le 10 décembre dernier, devant plus de 10 000 personnes réunies à Paris, il avait ainsi conclu deux heures de discours par une évocation vibrante de cette Europe qui protège face à la mondialisation. Il avait crié à la foule : « Nous aimons l'Europe, nous voulons l'Europe ».

    Ce positionnement pro-européen, le candidat à la présidentielle le revendique comme une marque de fabrique dans une campagne pour la présidentielle où les autres candidats sont, selon lui, « des anti-européens, des eurosceptiques ou des eurosceptiques mollement convertis ».

    S'opposer au repli national

    Emmanuel Macron veut proposer une vision positive de l'Europe et parler des valeurs européennes tout en prenant en compte les inquiétudes des citoyens européens notamment face au risque migratoire ou au terrorisme.

    Dans sa tribune publiée dans le quotidien du soir et intitulée « Nous sommes tous Berlinois, nous sommes tous Européens », il plaide, par exemple, pour le renforcement d'un corps de garde-frontières européens. Mais sans remettre en cause les accords de Schengen, comme certains le suggèrent à droite.

    Car si le fondateur d'En Marche ! se positionne sur le créneau européen c'est aussi pour s'opposer au repli national.

    En préemptant la thématique européenne, Emmanuel Macron se présente comme un antidote au FN, mais tente aussi d'appâter les électeurs du centre, traditionnellement europhiles.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.