GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 18 Juillet
Mercredi 19 Juillet
Jeudi 20 Juillet
Vendredi 21 Juillet
Aujourd'hui
Dimanche 23 Juillet
Lundi 24 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: Marisol Touraine prévient que cette année la grippe va tuer

    media La ministre française de la Santé, Marisol Touraine, s'adressant à la presse ce mercredi 11 janvier 2017 à Paris. FRANCOIS GUILLOT / AFP

    En France, « le bilan de l'épidémie sera probablement lourd ». Déclaration de la ministre de la Santé, ce mercredi 11 janvier 2017, à propos de la grippe qui touche le pays depuis le mois d'octobre. Selon Marisol Touraine, le nombre de malades est important et des mesures s'imposent.

    Quelque 142 des 850 hôpitaux publics de France font état de la même situation préoccupante. « Les services d'urgences sont à la limite de leurs capacités », reconnaît la ministre de la Santé.

    Marisol Touraine tire la sonnette d'alarme, mais assure que le système de santé « répond présent ». Les mesures préconisées par la ministre visent à éviter que la situation ne dégénère, alors que le pic de l'épidémie devrait être atteint cette semaine.

    « Cela veut dire que nous sommes au milieu de l'épidémie. Il y aura donc encore de nombreux malades. Et donc, je demande à tous les hôpitaux privés comme publics de regarder s'il est nécessaire de déprogrammer des activités médicales, chirurgicales, dans leurs établissements pour libérer des lits », explique la ministre.

    → À relire : L'épidémie de grippe gagne du terrain dans la métropole française

    La moitié des malades de plus de 60 ans sont hospitalisés après leur consultation aux urgences. Une proportion qui atteint 75 % pour les plus de 80 ans. En 2014, le virus de la grippe avait contribué à une surmortalité de 18 000 personnes. Il s'agissait du même type de virus que cette année.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.