GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Octobre
Dimanche 21 Octobre
Lundi 22 Octobre
Mardi 23 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 25 Octobre
Vendredi 26 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    Qui sont les catholiques en France?

    media L'étude donne pour la première fois une idée de l’influence réelle de l’Eglise dans la société. Wikipedia Commons/Zuffe

    C'est une étude tout à fait inédite que viennent de publier nos confrères du journal La Croix. Deux sociologues Philippe Cibois et Yann Raison du Cleuziou se sont interrogés sur la composition actuelle du catholicisme français. Et il semblerait que ce groupe qui comprend 53% des Français, que l'on pense souvent très homogène, soit bien plus divers qu'il n'y paraît.

    Depuis les années 1930, les catholiques sont classés en fonction de leur participation à la messe dominicale. Cinq pour cent de la population selon les derniers chiffres.

    L'enquête revient sur l'idée que ce seul critère ne suffit plus à rendre compte du rapport des Français à l'Eglise. Elle dessine le monde catholique comme une pyramide, avec à la base une grande majorité de faibles pratiquants appelés les « festifs culturels » qui ne se rendent à l'église que pour les fêtes de famille ou Noël. Alors qu'au sommet se trouve une minorité très zélée, appelée « les observants » ou encore « les inspirés ». Chaque groupe ayant des valeurs bien distinctes.

    Par exemple, concernant l'accueil des migrants sur le territoire français, certains donnent priorité à la sécurité, percevant donc les migrants comme une menace, alors que d'autres privilégient la notion d'hospitalité.

    L'étude du journal La Croix permet donc de sortir d'une vision schématique qui sous-entendrait que les catholiques identitaires voteraient à droite pour François Fillon, s'opposant ainsi aux catholiques de gauche plus ouverts.

    Ainsi « la manif pour tous » qui s'est fermement positionnée contre le mariage homosexuel n'a rassemblé que 6% des catholiques, alors que 73% d'entre eux n'ont pas du tout souhaité y prendre part.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.