GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Octobre
Lundi 16 Octobre
Mardi 17 Octobre
Mercredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Soupçons d’emplois fictifs: le couple Fillon entendu par les enquêteurs

    media Penelope et François Fillon lors d'un meeting à Paris, le 29 janvier 2017. REUTERS/Pascal Rossignol

    François et Penelope Fillon ont été entendus ce lundi 30 janvier dans le cadre de l’affaire sur les emplois présumés fictifs qu’aurait occupé l’épouse de l’ancien Premier ministre entre 1998 et 2013.

    Jeudi dernier, 24h après l'ouverture d'une enquête préliminaire par le parquet financier, François Fillon avait demandé à « être entendu le plus rapidement possible ». Il n'aura fallu que trois jours aux enquêteurs pour exaucer le vœu de l'ancien Premier ministre.

    Le lieu de cette double-audition a été tenu secret. On sait que les époux Fillon avaient rendez-vous à 15h avec les enquêteurs de l'Office central de lutte contre les infractions financières et fiscales. Un court communiqué publié ce lundi soir par l'équipe de campagne du candidat Les Républicains à la présidentielle indique que François et Penelope Fillon ont « apporté des éléments utiles à la manifestation de la vérité afin d'établir le travail réalisé par Mme Fillon ». Sans cependant précisés lesquels.

    Leurs auditions ont été menées séparément, quelques heures seulement après l'interrogatoire d'un autre protagoniste de ce dossier retentissant. Marc Ladreit de Lacharrière a en effet été lui aussi auditionné ce lundi. Le riche propriétaire de la Revue des deux mondes avait salarié Penelope Fillon entre mai 2012 et décembre 2013. Les enquêteurs se demandent si cet emploi et celui d'attachée parlementaire de Penelope Fillon étaient réels ou fictifs.

    La procédure va vite. C'était le souhait de l'ancien Premier ministre. Reste maintenant à savoir si le parquet financier va décider de classer le dossier, d'ouvrir une information judiciaire ou de renvoyer directement les protagonistes de cette affaire devant un tribunal. François Fillon a promis qu’il se retirait de la course à la présidentielle en cas de mise en examen. Pour l'instant, les deux époux sont entendus en tant que témoins.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.