GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 20 Novembre
Mardi 21 Novembre
Mercredi 22 Novembre
Jeudi 23 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 25 Novembre
Dimanche 26 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: l'usage de pesticides en baisse pour la première fois depuis 2008

    media L'objectif du plan Ecophyto est de parvenir à réduire de 20% le recours aux pesticides d'ici à 2021. Peter Foerster / AFP

    Cela s'appelle une inflexion. Loin, très loin d'être une agriculture sans pesticides, la France a connu une année avec moins de produits phytosanitaires. Une étude du ministère de l'Agriculture montre qu'entre 2014 et 2015 les agriculteurs français ont employé moins de pesticides. Mais face aux habitudes qui ont vite repris, cette baisse de 2,7% permet de constater les impasses du plan gouvernemental appelé plan Ecophyto.

    Même le ministre de l'Agriculture en annonçant cette baisse n'a pas osé se réjouir. Le gouvernement sait que le plan national Ecophyto destiné à la réduction de pesticides est un échec. La France l'avait lancé en 2008 et en pratiquement 10 ans, aucun progrès, si ce n'est ce léger recul entre 2014 et 2015. Aujourd'hui la France reste vorace, le plus gros consommateur avec l'Espagne de produits phytosanitaires en Europe.

    D'autre part, cette fameuse année 2014, la météo a été favorable aux vignerons. Des maladies comme le mildiou ne se sont pas déclarées, ce qui a beaucoup joué sur les quantités utilisées pour la saison.

    Enfin, les agriculteurs sont les premiers à le dire : ils ont du mal à changer leurs habitudes. La filière bio tant prônée dans ce plan Ecophyto n'a pas apporté les bénéfices attendus. Depuis 10 ans, les aides à l'agriculture biologique ont été soit plafonnées, soit ont eu du mal à être distribuées.

    Mais l'espoir est permis. Et les drones participent de cet élan vers un avenir moins pollué. Les experts des questions agricoles le soulignent : ces nouvelles machines aident bien à rationaliser et planifier les épandages. Les pesticides feront partie des débats et tables rondes avec le grand public au salon de l'Agriculture dans trois semaines à Paris.

    → A (re) lire : France: nouveau rapport sur la dangerosité des pesticides sur l'agriculture

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.