GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Décembre
Lundi 11 Décembre
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Décembre
Samedi 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Attaque du Louvre: l'assaillant à la machette mis en examen

    media Abdallah El-Hamahmy, l'auteur présumé de l'attaque contre des militaires près du Louvre à Paris, a été inculpé vendredi, ALAIN JOCARD / AFP

    Une semaine après l’attaque contre des militaires au Carrousel du Louvre, l’auteur présumé de cette agression a été mis en examen ce vendredi 10 février. Les enquêteurs cherchent encore à connaitre les motivations d’Abdallah El-Hamahmy. Il est en tout cas inculpé pour tentatives d’assassinats en lien avec une entreprise terroriste.

    C’est dans sa chambre d’hôpital qu'Abdallah El-Hamahmy, s’est vu notifier sa mise en examen. Son état de santé, critique en début de semaine, s’est finalement amélioré. Ce vendredi, il a donc été entendu pour la première fois par le juge d’instruction qui s’est rendu sur place.

    Quelques jours plus tôt, l’assaillant avait expliqué aux enquêteurs ne pas avoir voulu s’en prendre aux militaires, il avait toutefois reconnu avoir cherché à mener une action symbolique contre la France en dégradant des œuvres du musée du Louvre.

    Pourquoi alors s’en serait-il pris aux militaires, armé d’une machette ? Sur ce point, les doutes subsistent. Même interrogation en ce qui concerne la présence d’éventuels complices.

    Les enquêteurs ont récemment découvert un virement, 5 000 euros en deux versements envoyés à un homme qui vit en Pologne. A cette époque, El-Hamahmy se trouvait déjà en France.

    Désormais mis en examen, il pourrait être placé en détention provisoire lorsque son état de santé le permettra.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.