GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 18 Juillet
Mercredi 19 Juillet
Jeudi 20 Juillet
Vendredi 21 Juillet
Aujourd'hui
Dimanche 23 Juillet
Lundi 24 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    L'ambassadeur de France au Japon refusera de servir Le Pen si elle est élue

    media Thierry Dana est l'ambassadeur de France au Japon (ici en 2015 lors d'un discours à Tokyo). YOSHIKAZU TSUNO / AFP

    C'est une déclaration rare. Dans une tribune au journal Le Monde, un diplomate français annonce qu'il refusera de servir Marine Le Pen si la dirigeante de l'extrême droite remporte l'élection présidentielle. Thierry Dana, actuel ambassadeur de France au Japon, accuse Marine Le Pen d'avoir « une vision qui sent le rance ». « La France est généreuse, dit-il, et vous voulez en faire une boutique repliée sur elle-même ». Cette tribune suscite de nombreuses réactions.

    Les diplomates ont un devoir de réserve et doivent s'en tenir au principe de neutralité. C'est en substance ce qu'a rappelé Jean-Marc Ayrault, ministre français des Affaires étrangères, dans un courrier que s'est procuré l'AFP.

    Autre réaction plus nuancée, celle du porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll : « Ce n'est pas le rôle d'un ambassadeur, un ambassadeur il est présent diplomatiquement dans un pays. Après, c'est une position qu'il exprime et vous savez que dans l'administration il y a ce qu'on appelle le droit de retrait, voilà. Il est exprimé. Ce n'est pas non plus le rôle d'un ambassadeur, mais il a exprimé sa position. »

    Thierry Dana, l'ambassadeur de France au Japon, se dit prêt à quitter ses fonctions diplomatiques, pour échapper à la vision « rance » que Marine Le Pen aurait de la France. « Et bien, il se trouvera un job ! » lui répond sur Twitter Louis Aliot, député Front national au Parlement européen.

    Après sa tribune, Thierry Dana a reçu également des soutiens. L'ambassadeur de France aux Etats-Unis Gérard Araud salue le « très beau texte de son homologue à Tokyo ». Gérard Araud qui s'était fait rappeler à l'ordre récemment. Lors de l'élection de Donald Trump, le diplomate avait twitté « un monde s'effondre devant nos yeux ».

    Joint par RFI, l'ambassadeur de France au Japon a décliné tout interview, mais il assume ses propos.

    A lire sur Le Monde« Madame Le Pen, je refuserai de servir la diplomatie du Front national »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.