GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Guyane: avec l'arrivée des ministres, les négociations vont pouvoir commencer

    media Ericka Bareigts, ministre des Outre-mers et Matthias Fekl, ministre de l'Intérieur, le 29 mars 2017 à Cayenne. Jody Amiet / AFP

    Les ministres de l'Intérieur Matthias Fekl et des Outre-mer Ericka Bareigts, arrivés mercredi en Guyane, ont affiché un esprit de « compréhension » à la veille de rencontres visant à sortir le territoire de la crise le paralysant depuis une semaine.

    Avec notre envoyé spécial à Cayenne, Pierre Olivier

    C’est une façon pour les ministres de prendre le pouls de la Guyane avant de faire des annonces concrètes, assurent-ils.

    Dès 7 heures du matin, une première réunion aura lieu avec les élus. Puis au fil de la journée, ils rencontreront tour à tour les représentants des chambres de commerce, d’agriculture ou encore de métiers.

    Bien sûr, l’heure est à l’écoute et les deux ministres se savent très attendus sur plusieurs dossiers, notamment ceux de la sécurité, de la santé et de l’emploi. Tous ces thèmes feront d’ailleurs l’objet d’ateliers de travail dans la journée de ce vendredi 31 mars. Voilà pour le programme officiel.

    Nous sommes là pour travailler, pour écouter et pour avancer...

    Matthias Fekl

    Ministre de l'Intérieur

    30/03/2017 - par Pierre Olivier Écouter

     → A (RE)LIRE : Crise en Guyane: Régions de France réclame plus de moyens pour les outre-mer

    Mais du côté des Guyanais, on est plus circonspects sur la réelle efficacité de cette visite. D’ailleurs les barrages routiers devraient être maintenus encore plusieurs jours. Idem pour les fermetures anticipées des magasins, au moins jusqu’au départ des ministres prévu vendredi soir.

    48 heures sur place, c’est vraiment peu, souligne de nombreux Cayennais qui attendent néanmoins avec une certaine excitation de savoir ce que les ministres vont leur proposer comme solution. Mais une femme disait : « S’ils veulent vraiment la fin du mouvement, j’espère qu’ils ne sont pas venus avec de la poudre de perlimpinpin. »


     ■ Guyane : Fillon dénonce l'inaction du gouvernement

    François Fillon a reçu en fin de journée près de 300 Français d'Outre-mer à son QG de campagne. Le candidat a mis en cause le gouvernement et le chef de l'Etat dans la crise que connaît la Guyane.

    Depuis cinq ans, le gouvernement socialiste ne prend pas la mesure des immenses défis qui se posent à ce territoire. Dès mon élection, je demanderai au ministre en charge des Outre-mer de se rendre en Guyane pour renouer le dialogue et je signerai un pacte d’avenir qui soit à la hauteur de ce que nos concitoyens attendent légitimement de l’Etat, c’est-à-dire au premier chef, de la considération et des solutions opérationnelles à leurs problèmes concrets.

    François Fillon

    Candidat Les Républicains à la présidentielle

    30/03/2017 - par RFI Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.