GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    Guyane: les délégués des manifestants occupent le Centre spatial à Kourou

    media Le cortège de manifestants près de Centre spatial de Kourou, le 4 avril 2017. jody amiet / AFP

    Faut-il y voir un tournant, un nouveau symbole du durcissement du mouvement social en Guyane ? Les délégués des manifestants ont décidé d'occuper le Centre spatial à Kourou. « Nous ne bougerons pas d'ici. La situation est figée, la Guyane est bloquée. Vous êtes bloqués. Nous voulons les milliards que nous avons demandés », a affirmé Manuel Jean-Baptiste, un membre du collectif « Pou La Gwiyann dékolé », s'adressant au directeur du Centre spatial, d'où décollent les fusées européennes Ariane. 

    Avec notre envoyé spécial à Kourou, Pierre Olivier

    Beaucoup, beaucoup de monde à Kourou sous une chaleur écrasante aux portes de la base spatiale européenne. Difficile de donner un chiffre, mais en arrivant ce mardi matin, certaines voitures étaient garées sous le bas-côté de la route à plusieurs kilomètres du Centre spatial.

    Les manifestants ont ensuite continué le chemin à pied avec des parapluies pour se protéger du soleil. L’ambiance était plutôt bon enfant.

    Nous savons que votre voix est très bien écoutée par l'oreille des plus hautes institutions françaises.

    Coup de force aux pieds des fusées 05/04/2017 - par Pierre Olivier Écouter

    Le cortège s'est arrêté aux grilles qui marquent l’entrée du Centre spatial. Les représentants des collectifs et les élus locaux ont alors demandé à être reçus par le directeur de la base de Kourou.

    Pendant près d’une heure, autour d’une table, à l’intérieur du bâtiment technique, les leaders du mouvement ont expliqué à Didier Faivre, le directeur, qu’ils ne laisseraient pas la fusée Ariane décoller tant que Paris ou l’Europe n’auront pas débloqué les fonds qu’ils demandent pour l’avenir de la Guyane. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle cette mobilisation se tient aujourd’hui à Kourou.

    Le directeur les a assurés qu’il allait passer immédiatement des coups de fil à Bruxelles et, en attendant une réponse, certains élus ont refusé de quitter la salle de réunion pendant que la foule continuait d’affluer devant les portes très sécurisées du Centre spatial. Certains se disaient même prêts à passer la nuit là en attendant le conseil de ministre de mercredi.

    Il faut rester mobilisé pour faire entendre raison à l'Etat français

    Témoignage d'une manifestante 05/04/2017 - par Pierre Olivier Écouter

    Les délégués des manifestants à l'intérieur du Centre spatial de Kourou lors d'une rencontre avec le directeur Didier Faivre, le 4 avril 2017. jody amiet / AFP

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.