GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 21 Mai
Mardi 22 Mai
Mercredi 23 Mai
Jeudi 24 Mai
Aujourd'hui
Samedi 26 Mai
Dimanche 27 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Chinois tué par la police à Paris: ouverture d’une information judiciaire

    media Des membres de la communauté franco-chinoise, lors d'un rassemblement en hommage à Liu Shaoyo, place de la Bastille, à Paris, le 30 mars 2017. REUTERS/Charles Platiau

    Un juge d'instruction va enquêter sur la mort de Shaoyao Liu, père de famille chinois tué par un tir policier le 26 mars à Paris. Le parquet de Paris a ouvert mercredi 5 avril une information judiciaire contre X pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, par une personne dépositaire de l'autorité publique ».

    Le 26 mars dernier, un père de famille chinois a été tué à son domicile du 19e arrondissement de Paris par un policier. Selon les forces de l'ordre, l'homme a été abattu car il agressait un agent avec des ciseaux. Mais la famille du défunt dément en bloc cette version.

    La justice a donc décidé d’ouvrir une information judiciaire, mercredi 5 avril. « C’est une grande satisfaction pour la famille, non pas parce qu’elle cherche à tout prix un coupable, mais simplement parce qu’il nous semblait que l’enquête avait besoin de se poursuivre, notamment pour clarifier un certain nombre de zones d’ombre, explique Maître François Ormillien, avocat de la famille de Shaoyo Liu, au micro de RFI. Il y a des versions qui sont un petit peu différentes des témoins directes de la scène. Et c’est ce qui explique qu’on a du mal à savoir qui dit vrai, et à comprendre les circonstances exactes de cette intervention policière. Nous allons nous constituer partie civile auprès du magistrat instructeur. Cela nous permettra d’avoir accès au dossier, et même éventuellement de solliciter certains actes du magistrat instructeur. »

    D'après les analyses toxicologiques, Shaoyao Liu n'était pas sous l'emprise de stupéfiants ou de médicaments au moment des faits. Il avait un taux d'alcool de 0,71 gramme par litre de sang.

    Les trois policiers de la BAC qui sont intervenus dans son appartement ont été entendus à deux reprises par l'IGPN, la « police des polices ». La famille et ses avocats ont été de leur côté reçus par le parquet de Paris.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.