GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Janvier
Samedi 13 Janvier
Dimanche 14 Janvier
Lundi 15 Janvier
Aujourd'hui
Mercredi 17 Janvier
Jeudi 18 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Présidentielle: en visite à Rungis, Emmanuel Macron loue la «valeur travail»

    media Emmanuel Macron lors de sa visite à Rungis le 18 avril 2017. REUTERS/Philippe Wojazer

    Pour la dernière semaine de campagne, le candidat d'En marche ! veut alterner meetings et terrain pour faire passer ses idées. Après son grand meeting à Bercy lundi, Emmanuel Macron s'est rendu au marché de Rungis ce matin pour rencontrer les Français qui se lèvent tôt et s'engager à les «faire travailler plus pour gagner davantage».

    Emmanuel Macron est venu tôt ce mardi 18 avril à l'immense marché de Rungis dans le Val-de-Marne et il a estimé qu' « on peut faire travailler plus en gagnant davantage », un slogan proche de celui de Nicolas Sarkozy en 2007. « Moi je l'ai dit, je veux être le candidat du travail, je veux être demain le président du travail, remettre le travail à l'honneur, encourager celles et ceux qui travaillent au quotidien », a déclaré l'ancien ministre de l'Economie, déjà venu trois fois dans le « ventre de Paris » lorsqu'il était à Bercy.

    Bien accueilli, Emmanuel Macron a échangé avec des petits patrons bouchers, qui lui ont souvent parlé de leurs difficultés d'embauche malgré des « bons salaires », ou avec des employés sur leurs conditions de travail, souvent de nuit, et dans le froid des entrepôts des grossistes.

    « Quand on récompense le travail, qu'on simplifie, qu'on baisse les charges, on permet aux gens par leur travail de devenir ce qu'ils n'étaient pas », a-t-il fait valoir, avant de poursuivre sa tournée électorale aux viandes puis aux fruits et légumes. Un peu plus tard lors de sa visite, le favori des sondages à l’élection présidentielle a jugé que « les gens de gauche, ils empêchent de créer des emplois, les gens de droite, ils font qu'on va travailler plus en gagnant moins ».


    Je pense que l'on peut faire travailler plus les gens en gagnant davantage
    [Reportage] Emmanuel Macron en visite à Rungis 18/04/2017 - par Valérie Gas Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.