GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 22 Septembre
Samedi 23 Septembre
Dimanche 24 Septembre
Lundi 25 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 27 Septembre
Jeudi 28 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    Présidentielle française: Benoît Hamon tient son meeting de la dernière chance

    media Benoît Hamon en meeting place de la République à Paris, le 19 avril 2017. AFP/Christophe Archambault

    Benoît Hamon a réuni le 19 avril ses soutiens place de la République, à Paris, pour ce qui ressemblait à un baroud d'honneur tant le candidat socialiste aborde en mauvaise posture le premier tour.

    Un vent glacial balaie la place de la République à Paris et fige les visages autour de Benoît Hamon debout à la tribune pour son dernier meeting, qui vient conclure une campagne qu'il assume à 100%.

    « J'ai défendu mon éthique, j'ai remis la gauche sur son axe historique, le chemin de la justice sociale et du progrès, a déclaré le candidat socialiste à la présidentielle. J'ai tenu bon et je tiendrai bon. » Ces mots sonnent un peu fatalistes. Au milieu de ce discours travaillé comme rarement, on a pu entendre l'ombre des règlements de compte à venir.

    « Je vous appelle à ne pas être ce que l'on attend de vous : des électeurs-stratèges des sondages, a-t-il lancé. Je vous le demande encore moins par fidélité à un parti parce que je sais que vous vous êtes sentis trahis ces dernières années et croyez-moi, je sais de quoi je vous parle. »

    Futur post-élection

    Même ses amis se demandent s'il pourra passer la barre des 10% dimanche 23 avril pour le premier tour. Mais Benoît Hamon continue à parler au futur. « Je vous fais un serment, celui de me battre avec la rage des lions sculptés ici sur la place de la République », a-t-il encore affirmé.

    Avertissement à son camp : quelque soit son score, Benoît Hamon n'entend pas disparaître après cette élection.

    → Les élections présidentielles en France sur RFI Savoirs

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.