GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    En République centrafricaine (RCA), le chef anti-balaka Alfred Yekatom Rhombot mieux connu sous le surnom de «Rambo» vient d’être extradé vers la CPI à La Haye. Les charges ne sont pas encore connues. Commandant la zone de Bimbo, c’est un personnage qui était très actif pendant la crise centrafricaine. Le député de Mbaïki a été arrêté le 29 octobre dernier alors qu’il avait sorti son arme dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale lors de l’élection du nouveau président de l’Assemblée nationale.

    Dernières infos
    • Argentine: le sous-marin disparu il y a un an «a implosé» (commandant base navale)
    • Football : le Maroc est qualifié pour la Coupe d'Afrique des nations 2019
    • CAN 2019: les Comores, éliminés, battent le Malawi, 2-1, dans le groupe B des qualifications
    • Syrie: trente-six civils ont été tués dans des frappes de la coalition anti-EI dans l'est du pays (OSDH)
    • Centrafrique: un casque bleu a été tué dans l'ouest (source onusienne)
    • «Gilets jaunes»: environ 2000 rassemblements, 124 000 personnes en France (Castaner)
    France

    France: 60 millions d’euros sur dix ans pour restaurer Notre-Dame de Paris

    media Notre-Dame de Paris. Wikipedia Commons/Zuffe

    Un vaste programme de restauration de Notre-Dame de Paris a été signé cette semaine à l'Elysée, en présence de François Hollande, de la ministre de la Culture, de la maire de Paris et de l'archevêque de la ville. Au total, 60 millions d'euros devraient être déboursés en dix ans pour remettre à neuf ce monument.

    Notre-Dame a bien besoin d'être restaurée. Certains vitraux ont perdu leurs couleurs, l'érosion a eu raison de nombreuses gargouilles, la structure même du monument est menacée. Depuis plusieurs mois, l'attention se concentre sur la flèche de la cathédrale. Elle culmine à 96 mètres et risque de s'effondrer, d'arracher avec elle la toiture. A cela, il faut ajouter le nettoyage perpétuel de la façade, noircie par la pollution. Bref, Notre-Dame résiste mal au temps qui passe.

    L'accord signé cette semaine devrait permettre de résoudre une partie de ces problèmes. Le rythme des travaux va être accéléré et leur périmètre étendu. L'Etat, le propriétaire, va financer la majorité des restaurations. Il dépense déjà 2 millions d'euros par an pour entretenir la cathédrale. Avec cet accord, l'apport devrait monter à 4 millions. S'ajouteront les dons des mécènes. Au total, le financement devrait atteindre 6 millions d'euros chaque année.

    De nouvelles aides pourraient même venir renforcer ce plan, des aides venues des Etats-Unis. Une association américaine, Friends of Notre-Dame de Paris, tente de récolter des fonds outre-Atlantique pour préserver le monument le plus visité de Paris.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.