GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 22 Mai
Mardi 23 Mai
Mercredi 24 Mai
Jeudi 25 Mai
Aujourd'hui
Samedi 27 Mai
Dimanche 28 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Revivez l'investiture d'Emmanuel Macron, nouveau président français

    media Après la cérémonie officielle à l'Arc de Triomphe, Emmanuel Macron serre les mains de quelques militants d'En marche!. REUTERS/Charles Platiau

    Emmanuel Macron a été officiellement investi président de la République ce dimanche 14 mai sous les ors de la Salle des fêtes de l'Elysée. Après une cérémonie en grande pompe dans le palais présidentiel, Emmanuel Macron a remonté les Champs-Elysées, pour se rendre au pied de l'Arc de Triomphe.
     

    13h35: Emmanuel Macron est de retour à l'Elysée pour déjeuner avec ses proches. Les cérémonies officielles s'achèvent.

    13h25: Après un petit bain de foule, le nouveau président a regagné sa voiture pour retourner à l'Elysée. Le toit de son véhicule était ouvert pour permettre à Emmanuel Macron de saluer les personnes présentes le long des Champs-Élysées.

    13h14: Sous une pluie fine, Emmanuel Macron se tient devant la tombe du Soldat inconnu. Le président quitte à pied l'Arc de Triomphe et se dirige vers quelques personnes situées aux abords de la place pour serrer des mains.

    12h53: le président Macron est arrivé en haut des Champs-Elysées. On y a joué La Marseillaise. L'hommage sous l'Arc de Triomphe a commencé. Le président s'est recueilli devant la tombe du Soldat inconnu et salue longuement plusieurs personnalités, dont des anciens combattants. Une cérémonie très protocolaire, très cadrée.

    12h45: le véhicule, entouré de motards de la Garde républicaine, se trouve sur les Champs-Elysées. Le président prend la direction de l'Arc de Triomphe. Il y a relativement peu de monde tout au long de l'avenue. Sur la place de l'Etoile, ne se trouvent que les invités du président.

    12h43: Emmanuel Macron s'installe dans un véhicule militaire afin d'entamer la remontée des Champs-Elysées.

    12h16: Le marathon protocolaire se poursuit. Emmanuel Macron a pris beaucoup de retard sur ce qui était prévu, mais va bientôt prendre un véhicule pour remonter les Champs-Elysées.

    Là-bas, tout est prêt. L’orchestre de la Garde républicaine vient de procéder aux dernières répétitions, les porte-drapeaux sont arrivés, et les militants d’En Marche se pressent en haut de ces Champs-Elysées.

    Emmanuel Macron va remonter cette avenue et déposer une gerbe sur la tombe du Soldat inconnu, puis raviver la flamme, avant de saluer les porte-drapeaux et la foule.
     

    12h13: Pierre René-Worms suit pour RFI la passation de pouvoir.

    12h09: Emmanuel Macron descend le tapis rouge de l'Elysée, passe les troupes en revue et s'arrête pour écouter la Marseillaise. Les 21 coups de canon sont tirés.

    12h00: Emmanuel Macron va désormais passer les troupes en revue dans le parc du palais présidentiel tandis que 21 coups de canon devaient être tirés depuis l'esplanade des Invalides, sur l'autre rive de la Seine.

    Pourquoi 21 coups de canon?

    Les 21 coups de canon expliqués par Véronique Rigolet et Dominique Chagnollaud 14/05/2017 Écouter

    11h55: Emmanuel Macron déjà bien accueilli par ses nouveaux voisins.

    Les habitants d'un appartement en face de l'Elysée. RFI/Pierre René-Worms

    11h48: Pendant ce temps-là, au siège du Parti socialiste, François Hollande défend son quinquennat. « Je laisse la France dans un état bien meilleur que celui que j'ai trouvé », affirme-t-il.

    11h42: Emmanuel Macron serre les mains de nombreux invités présents dans la salle des fêtes durant son discours d'investiture.

    11h36: Le nouveau président français, Emmanuel Macron a rendu hommage aux efforts « remarquables » de tous ses prédécesseurs, de De Gaulle à Hollande, avant de terminer son allocution.

    11h34: Emmanuel Macron continue son allocution:

    « Aujourd’hui, le temps est venu pour la France de se hisser à la hauteur du moment. Le monde attend de nous que nous soyons forts, solides et clairvoyants.

    Nous prendrons toutes nos responsabilités pour répondre aux défis du monde. Nous sommes tous interdépendants, nous sommes tous voisins, la France veillera toujours à être du côté des droits de l’homme.

    Nous avons a construire le monde que notre jeunesse mérite. J'aurai la volonté constante de réconcilier l'ensemble des Français. Nous pouvons ensemble écrire l'une des plus belles images de notre histoire. Dès ce soir je serai au travail. »

    11h30: L'ancien président François Hollande est arrivé au siège du PS, rue de Solférino. Il a parcouru à pied les derniers mètres jusqu'à l'entrée du siège du parti, entre deux haies de militants et sympathisants, certains tenant une rose rouge à la main, qui l'ont chaleureusement applaudi. François Hollande, accompagné du Premier secrétaire Jean-Christophe Cambadélis, a serré de nombreuses mains, avant d'entrer dans la cour du Parti.

    L'ancien président François Hollande arrive au siège du parti socialiste, ce dimanche 14 mai. Joël SAGET / AFP

    11h25: Le nouveau président démarre son allocution en présence des corps constitués et d'invités triés sur le volet.

    « Les Français ont besoin d'une France forte, sûre de son destin.

    Il me faudra rendre leur confiance aux Français, la France n'est pas une puissance déclinante.

    Je crois aux institutions de la Ve république. Je veillerai à ce que notre pays connaisse un regain de vitalité démocratique.

    Le travail sera libéré, les entreprises seront soutenues. Création et innovation seront au coeur de mon action.

    L'Europe sera refondée et relancée ».

    11h23: Le collier de grand maître de l'ordre national de la Légion d'honneur est présenté par le général d'armée Benoît Puga à Emmanuel Macron comme il est de coutume.

    11h20: En tant que président du Conseil constitutionnel, Laurent Fabius proclame Emmanuel Macron président de la République. « Votre réussite sera la réussite de la France », a-t-il déclaré au nouveau président.

    11h18: Emmanuel Macron arrive dans la Salle des fêtes du Palais présidentiel où Laurent Fabius, président du Conseil constitutionnel, va proclamer le résultat officiel de l'élection.

    11h06: Les deux hommes ont enfin fini leur entretien. Emmanuel Macron a raccompagné François Hollande à la voiture présidentielle. L'ancien président a été largement salué par le personnel de l'Elysée avant son départ.

    Emmanuel Macron raccompagne François Hollande. Ce dernier n'avait pas eu le même geste envers Nicolas Sarkozy, 5 ans plus tôt. RFI/Pierre René-Worms

    10h35: Ambassadeur de la France auprès de l'Unesco, Laurent Stefanini explique la solennité de la passation de pouvoir.

    La passation de pouvoirs, un moment solennel.
    Laurent Stefanini, ambassadeur de la France auprès de l'Unesco 14/05/2017 - par Emmanuelle Raybaut Écouter

    10h15: L'entourage du président élu commence a dévoilé les noms de l'équipe d'Emmanuel Macron. Patrice Strzoda sera son directeur de cabinet, Philippe Etienne devient son conseiller diplomatique et Ismaël Emelien est nommé conseiller spécial du président.

    10h09: Alexis Kohler, ancien directeur de cabinet d'Emmanuel Macron à Bercy, est nommé secrétaire général de l'Elysée, a indiqué l'entourage du président élu. Enarque, M. Kohler, 44 ans, a notamment travaillé à l'Agence des participations de l'Etat, avant d'être le directeur adjoint de cabinet de Pierre Moscovici au ministère des Finances puis de diriger le cabinet de M. Macron au ministère de l'Economie (2014-2016). Il va succéder à Jean-Pierre Jouyet, ami proche de François Hollande.

    10h02: Emmanuel Macron a été accueilli par François Hollande à l'Elysée. Les deux hommes s'entretiennent actuellement en privé dans le bureau présidentiel pour aborder notamment quelques secrets d'Etat. Le tête-à-tête devrait durer une demi-heure.

    10h00: Emmanuel Macron vient d'arriver à l'Elysée. Il est attendu par le président sortant François Hollande sur le perron du palais présidentiel.

    9h50: Brigitte Macron, épouse du nouveau président élu, est arrivée à l'Elysée, dix minutes avant son mari. Vêtue d'une robe et d'une veste bleu lavande, elle a été accueillie par le chef du protocole avant de gagner un salon du palais présidentiel.

    Quelque 530 journalistes français et étrangers ont demandé leur accréditation pour assister, sous un ciel menaçant, à la passation de pouvoirs avec le président sortant François Hollande et Emmanuel Macron. Pour immortaliser l'événement, des centaines de photographes et de caméramen ont pris place sur les flancs de la cour d'honneur et jusque sur les toits du palais présidentiel.

    Au centre de la cour au gravier soigneusement ratissé: le large tapis rouge que remontera le président élu devant un détachement de la Garde républicaine, pour rejoindre le perron où l'attendra à 10h son prédécesseur.

    Emmanuel Macron fera, selon son entourage, le chemin entre son domicile parisien et l'Elysée à bord d'une Renault Espace grise blindée de la présidence. Puis lui-même et François Hollande s'enfermeront dans le bureau présidentiel, au premier étage du palais, pour un tête-à-tête au cours duquel le sortant livrera à l'entrant quelques secrets d'Etat dont les fameux codes de l'arme nucléaire.

    Dans la foulée, Emmanuel Macron, après avoir été élevé à la dignité de Grand-Croix de la Légion d'honneur, rejoindra la Salle des fêtes du palais présidentiel où assisteront quelque 300 personnes représentant les corps constitués, à savoir des membres du Conseil constitutionnel, du Conseil économique et social, du bureau de l'Assemblée nationale et du Sénat et de la cour de cassation.

    A titre personnel, le nouveau président a convié des représentants des partenaires sociaux ainsi que des prix Nobel et une centaine de proches, principalement de sa famille et de celle de son épouse Brigitte, toujours selon son entourage.

    Parmi les invités personnels du couple présidentiel également, on retrouve une petite dizaine de « marcheurs » de la première heure, tels que Richard Ferrand, Christophe Castaner, Renaud Dutreil, Gérard Collomb, Sylvie Goulard, François Patriat.

    Mais Emmanuel Macron a invité aussi le compagnon de Corinne Erhel, députée des Côtes-d'Armor décédée le 5 mai lors du dernier meeting de la campagne, celui de Xavier Jugelé, le policier tué le 20 avril sur les Champs-Elysées lors d'une attaque jihadiste, ainsi que le père d'une militante d'En Marche ! qui s'est tuée en voiture durant la campagne, à l'âge de 29 ans.

    (Avec agences)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.