GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 19 Juin
Jeudi 20 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: bientôt la fin des Baumettes à Marseille

    media L'intérieur de la nouvelle prison des Baumettes 2, à Marseille. BERTRAND LANGLOIS / AFP

    Une page se tourne à Marseille, où les détenus de la prison des Baumettes sont transférés, depuis dimanche 14 mai 2017, dans un tout nouveau bâtiment, les Baumettes 2, construit dans la même enceinte que l’établissement historique. Cet épilogue intervient après des années de polémiques sur la vétusté du bloc.

    Avec notre correspondant à Marseille, Stéphane Burgatt

    Toute une organisation pour un tout petit trajet, une centaine de mètres à peine, dans la même enceinte : 600 hommes ont déménagé de la vieille prison des Baumettes dimanche 14 mai, et 130 femmes ce lundi 15 mai, dans un bâtiment flambant neuf.

    Les autres détenus, progressivement, pendant un an, seront transférés vers des centres pénitencier voisins. Et la destruction de l’édifice historique des Baumettes commencera seulement à ce moment-là, le but étant de réduire de moitié la concentration carcérale aux Baumettes 2.

    Prolifération de rats

    Une page se tourne ce lundi. La vétusté du site des Baumettes avait été régulièrement montrée du doigt, ces dernières années, et notamment dans un rapport de 2012 du contrôleur général des lieux de privation de liberté, dont les photos avaient fait les gros titres, avec des murs décrépis, des infiltrations d’eau, la prolifération des rats ou encore les traces de moisissures dans les salles de douche. La réputation des Baumettes veut que chaque personne incarcérée ait également son rat et son cafard.

    En clair, les détenus « vont changer de siècle », des mots-même du directeur interrégional des prisons.

    Bernard Tapie, Francis le Belge, Action Directe…

    Et les Baumettes, c’est aussi toute une histoire. Derrière ses murs, érigés dans les années 1930, ont été emprisonnés Bernard Tapie, quelques figures du grand banditisme, comme Francis Le Belge, ou encore des militants d’Action Directe et du FLN.

    Dans sa cour, a eu lieu l’exécution polémique de Christian Ranucci et la dernière application de la peine capitale, avant l’abolition de la peine de mort quatre ans plus tard, celle d’un proxénète, en 1977.

    Et le chantier est loin d’être terminé. Au terme du programme de rénovation, à l’horizon 2021, seuls les hauts murs d’enceintes des Baumettes, qui sont classés, seront préservés.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.