GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 19 Novembre
Lundi 20 Novembre
Mardi 21 Novembre
Mercredi 22 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 24 Novembre
Samedi 25 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Législatives: Marine Le Pen annonce sa candidature à Hénin-Beaumont

    media Des affiches de la candidate Marine Le Pen lors de l'élection présidentielle, le 3 mai 2017. REUTERS/Eric Gaillard

    Marine Le Pen a annoncé ce jeudi 18 mai à la télévision française qu’elle sera candidate aux élections législatives dans le Pas-de-Calais. Battue à la présidentielle et aux régionales, la présidente du Front national se présente donc à un troisième scrutin en un an et demi.

    « Oui, je serai candidate », a annoncé Marine Le Pen sur TF1. « Je n'imaginais pas ne pas être à la tête de mes troupes dans une bataille que je considère comme fondamentale », a ajouté la présidente du FN. Face à « cette collusion qui existe aujourd'hui entre les socialistes et Les Républicains autour de ce gouvernement et du nouveau président de la République, il faut à l'évidence des députés sans complaisance », a estimé la candidate frontiste.

    Alors qu'elle a tardé à faire connaître son choix, Marine Le Pen assure ne pas avoir « particulièrement hésité ». « J'ai juste attendu pour rendre publique ma décision », a-t-elle précisé. La présidente du Front national n’avait guère le choix. Fragilisée par sa large défaite à la présidentielle et surtout par son débat d’entre-deux-tours raté face à Emmanuel Macron, Marine Le Pen se devait de reprendre la main et de rassurer une base frontiste déjà perturbée par le retrait de la vie politique de Marion Maréchal-Le Pen.

    La présidente du FN se présente donc à Hénin-Beaumont, comme en 2012. Il y a cinq ans, elle avait échoué d’un cheveu à conquérir cette 11e circonscription du Pas-de-Calais. Cette fois, Marine Le Pen part largement favorite. Dans cette circonscription, elle a obtenu au second tour de la présidentielle plus de 58 % des suffrages, soit l’un de ses meilleurs scores au plan national.

    L’objectif de la candidate frontiste est donc clair : l’emporter le plus nettement possible le mois prochain pour faire oublier ses échecs à la présidentielle et aux régionales. Et ainsi réaffirmer son autorité sur un parti qui, depuis dix jours, apparaît en pleine tourmente. Entre la fin de l’alliance avec Dupont-Aignan et les tensions internes consécutives à la création par le contesté Florian Philippot d’une association souverainiste en son sein, la formation d’extrême droite traverse aujourd’hui une vraie période de trouble.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.