GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 17 Décembre
Lundi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Foot: le PSG s'impose à Rennes (1-4) grâce à Cavani, Mbappé et un doublé de Neymar (18e journée de L1). Paris conforte sa place de leader
    • Autriche: l'Intérieur, la Défense et la diplomatie à l'extrême droite (Strache)
    France

    En France, des syndicats de lycéens appellent les étudiants à porter la jupe

    media Chaque année (ici en 2006), des associaitons lycéennes appellent les jeunes, garçons et filles confondus, à porter des jupes pour promouvoir l'égalité entre les sexes. AFP/Fred Dufour

    Vendredi 19 mai, les syndicats de lycéens français ont appelé tous les élèves, filles comme garçons, à porter une jupe pour aller en cours. Pour la première fois, la journée de la jupe est organisée au niveau national par quatre organisations syndicales.

    Lutter contre le sexisme et les inégalités, c'est l'objectif des organisateurs de la journée de la jupe célébrée ce vendredi dans les lycées français. « Aujourd'hui, on se rend compte qu'il y a des inégalités beaucoup trop présentes dans la société, et elle sont aussi présentes au lycée », déplore Alexia Reberolle, présidente du Syndicat général des lycéens.

    « On invite les garçons et les filles à porter des jupes, pour montrer que cette jupe, qui représente la femme aujourd'hui dans la société, ne peut pas être un symbole de discrimination », explique la responsable étudiante. Selon elle, c'est le meilleur moyen pour qu'on ne puisse pas accuser une fille « d'être une pute, une prostituée, parce qu'[elle] porte une jupe ».

    « Aujourd'hui, les femmes peuvent faire les études qu'elles veulent »

    Les filles doivent pouvoir s'habiller comme elles veulent sans subir des remarques sexistes : tel est le message véhiculé par cette journée. « Malheureusement, les femmes craignent encore de se mettre en jupe », s'inquiète Emma Salley, secrétaire nationale déléguée au féminisme et à la lutte contre les discriminations à l'Union nationale lycéenne.

    « Dans les lycées professionnels, il y a des professeurs qui discriminent les jeunes femmes parce qu'ils pensent que la place des femmes n'est pas dans un atelier. Nous on s'oppose totalement à ça ! », s'emporte Emma Salley. « Aujourd'hui, les femmes peuvent faire les études qu'elles veulent. On veut que dès le plus jeune âge elles soient éduquées à cette égalité, et qu'on leur dise que tout est possible pour elle. »

    La journée nationale de la jupe ne se veut pas juste folklorique. Des ateliers, conférences ou expostions sont également organisés dans les établissements pour sensibiliser les lycéens sur les inégalité homme-femme.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.