GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Août
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Aujourd'hui
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: la SNCF lance inOui, la nouvelle offre TGV

    media Le TGV Atlantique à la gare Montparnasse, à Paris (photo d'illustration). SeeSchloss/Wikimedia Commons

    Le TGV, marque historique des trains à grande vitesse, va « progressivement » changer de nom. A partir du 2 juillet, la SNCF lancera inOui, un nouveau service de voyage en TGV, pour la gamme de prix dite «premium accessible». Les rames propres à cette marque doivent être présentées officiellement lundi après-midi à la gare Montparnasse, à Paris.

    La nouvelle offre InOui de la SCNF promet des voitures plus confortables, un nouveau wagon-bar, une grande qualité de service et surtout la Wi-Fi à bord et pendant tout le trajet. InOui est un service premium par rapport à Ouigo, la marque à petits prix de TGV lancé en 2013 par la SNCF, mais ne sera pas une offre de luxe en termes de prix, puisque ceux-ci n’augmenteront pas.

    Cette nouvelle marque sera toujours composée de wagons de première et deuxième classe, car la SNCF souhaite simplement montrer aux voyageurs qu’il y aura à l’avenir deux catégories de TGV, comme font d’ailleurs les compagnies aériennes : le low cost représenté par la marque Ouigo et le classique devenu premium par la marque inOui.

    La marque inOui raillée sur le net

    La SNCF espère ainsi développer son marché afin d'attirer 15 millions de nouveaux passagers d’ici à 2020. Elle veut surtout redorer son image de marque, avant la perte annoncée de son monopole sur les lignes à grande vitesse prévue en 2021. Pour accompagner ce changement, le groupe public va tout de même investir 2,5 milliards d’euros dans le rachat de nouvelles rames de TGV et de rénovation de trains.

    Un investissement qui suscite des remous. Pour Alain Patouillard, président de l'association de l’association TGV et développement Var Nice Côte d’Azur, la SCNF commet une erreur de communication auprès des voyageurs. « Ça risque de perturber les voyageurs, ça c’est sûr. Car le TGV, c’est un nom qui a une réputation depuis 40 ans. Si on veut valoriser le TGV, il y a certainement d’autres manières que de changer de marque. Entre autres, en permettant que tous les trains arrivent à l’heure et qu’ils ne soient pas supprimés, explique-t-il. Ce changement d’appellation va nécessiter qu’on change tout un tas de choses et là ça va coûter une petite fortune. A mon avis, il vaudrait mieux mettre cet argent-là pour qu’il y ait des agents là où il faut, des trains quand il en faut, de façon à pouvoir valoriser le chemin de fer. »

    Sur les réseaux sociaux aussi, ce changement de nom de convainc pas. Bon nombre d’internautes n’ont pas hésité à se moquer du nom choisi par la SNCF pour cette nouvelle offre.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.