GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    A Saint-Nazaire, Macron rend hommage à STX et veut rassurer les salariés

    media Le président français Emmanuel Macron s'est rendu à Saint-Nazaire inauguré le paquebot de croisière le MSC Meraviglia, ce 31 mai 2017. REUTERS/Stephane Mahe

    Emmanuel Macron s'est rendu ce mercredi 31 mai à Saint-Nazaire, siège des chantiers navals STX qui vient de se rapprocher de l'italien Fincanteri. Le président s'est prononcé pour une révision des équilibres de principe conclus en avril dernier sous le précédent gouvernement concernant la future structure actionnariale.

    Emmanuel Macron a encore une fois peaufiné la mise en scène pour son premier déplacement en France depuis son arrivée à l’Elysée. Il s’est rendu au chantier naval de Saint-Nazaire pour l’inauguration d’un géant des mers : la « Meraviglia », la « Merveille » en italien. Un paquebot de croisière de 315 mètres de long, qu’il a baptisé.

    Des images majestueuses et un message très étudié. Les chantiers STX représentent un fleuron de l’industrie française et un exemple en matière de négociation sociale. « Vous avez, ici, conclu un accord qui était difficile, a-t-il déclaré. Vous avez accepté des mois de chômage technique. Mais ce faisant, vous avez montré ce visage que je veux voir pour l’industrie française : celui de la responsabilité partagée. C’est exactement l’esprit de la réforme que le gouvernement est en train de conduire. »

    Accompagné de son ministre de l’Economie Bruno Le Maire, Emmanuel Macron est donc venu rendre hommage à une entreprise qui symbolise sa vision de l’économie. Et il a promis aux salariés de STX, soucieux des conséquences de l’entrée récente au capital du groupe italien Fincantieri, que l’Etat, actionnaire des chantiers, ferait en sorte de préserver les emplois et la souveraineté industrielle de l’entreprise.

    Macron est donc reparti sur le terrain en France, avec la volonté affichée de défendre et expliquer la mise en œuvre de son programme.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.