GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Chutes de neige en France: 300 000 foyers privés d'électricité dans quatre départements (Enedis)
    • Le président lituanien gracie deux espions russes (officiel)
    • Chili: près de 200 manifestants éborgnés par les forces de l'ordre depuis le début de la crise sociale (INDH)
    • Chili: le Parlement convoque un référendum afin de réviser la Constitution de Pinochet (officiel)
    France

    France: la stratégie d'entre-deux-tours du Front national

    media Steeve Briois (g), maire FN de Hénin-Beaumont, et Marine Le Pen, le 11 juin 2017 après l'annonce des résultats du 1er tour des élections législatives. FRANCOIS LO PRESTI / AFP

    Le 1er tour des élections législatives françaises a été marqué par une abstention record : un électeur sur 2 ne s'est pas rendu aux urnes dimanche. Une abstention qui a énormément pénalisé le Front national, 57 % des électeurs qui avaient voté Marine Le Pen au 1er tour de la présidentielle ne sont pas allés voter. Le FN a donc défini lundi une stratégie pour tenter de les démobiliser.

    C'est un des candidats frontistes qualifiés pour le second tour qui l'explique : le Front national va tenter cette semaine de créer un véritable électrochoc pour remobiliser son électorat : « on va leur rappeler les enjeux de cette élection » précise-t-il.

    En clair, les candidats de la formation d'extrême droite vont tout au long de la semaine cogner contre Emmanuel Macron sur l'immigration et l'islam.

    « Avec Mme Merkel, il va favoriser l'immigration massive et des textes vont être votés pour accélérer l'islamisation de la société » assure ce proche de Marine Le Pen.

    Les candidats FN vont également axer leur discours sur la lutte contre le terrorisme en dénonçant l'impréparation de l'exécutif dans ce domaine et en mettant plus particulièrement l'accent sur la diminution du budget de la défense décidée la semaine dernière par Bercy.

    L'économie et le social passent donc désormais au second plan dans l'argumentaire frontiste. La raison ? « Il faut qu'on soit sur nos fondamentaux pour réveiller notre électorat », décrypte ce conseiller de la présidente qui ajoute quelque peu fataliste : « faut pas se leurrer, sans sursaut de mobilisation, nous n'aurons qu'un ou deux députés à l'Assemblée ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.