GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Législatives 2017: la proportionnelle donnerait un résultat très différent

    media L'élection des députés se déroule actuellement au scrutin uninominal majoritaire à deux tours, REUTERS/Eric Gaillard

    Le score obtenu dimanche par La République en marche est très loin de représenter une large adhésion de pans entiers de l'opinion. Pour la première fois dans l'histoire de la Ve République, plus de la moitié des électeurs n'ont pas participé au scrutin législatif. L'avance conséquente des «—marcheurs—» repose sur à peine plus de 15% des inscrits. A cela il faut ajouter l’effet mécanique du scrutin majoritaire à deux tours.

    La photo a circulé sur les réseaux sociaux dimanche très vite après les tous premiers résultats. Cette photo, c’est celle d’une Assemblée nationale qui serait élue avec les voix du dimanche 11 juin, mais avec un autre mode de scrutin : celui de la proportionnelle, avec prime majoritaire, assez proche du scrutin pour les municipales.

    Le contraste est écrasant : l’exécutif aurait la majorité certes, mais tout juste à 197 sièges et encore La République en marche devrait s’appuyer sur les élus MoDem. Le Front national passerait d’une poignée de députés à 80. Les Républicains et alliés à 132, le Parti socialiste et alliés à 84.

    La mise en place d’une dose de proportionnelle est aussi une promesse de campagne du président. C’est même une des conditions que François Bayrou avait posé à son soutien à Emmanuel Macron.

    Emmanuel Macron avant son élection l’avait assuré : ce sera voté d’ici à la fin de l’année, en même temps qu'une autre réforme, la baisse d'un tiers du nombre de parlementaires.

    ► A (re) lire : législatives 2017: abstention historique pour le premier tour

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.