GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Législatives: à Marseille, l'affrontement entre Mélenchon et la Macronie

    media Le leader de la formation France insoumise Jean-Luc Mélenchon, en campagne à Marseille le 15 juin 2017. BORIS HORVAT / AFP

    C'est du jamais vu dans l’histoire de la cité phocéenne: deux non Marseillais s'affrontent au 2e tour des législatives dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Jean-Luc Mélenchon, arrivé en tête, est opposé à l'Aixoise Corinne Versini, pour La République en marche. Deux modes de communication, deux campagnes électorales aux antipodes l'une de l'autre.

    C’est dans le club le plus huppé de Marseille, Le Cercle des nageurs, que Corinne Versini reçoit son dernier soutien emblématique de la campagne : Laura Flessel, la championne olympique, aujourd’hui ministre des Sports.

    « On veut que Corine gagne, explique cette dernière. Il y a une vague de renouveau et je pense qu’on a un président qui attend beaucoup aussi de l’implication de tous. Plus on connaîtra le terrain, mieux on fera les actions. »

    Corinne Versini revendique avoir mené une campagne de terrain : « Leurs préoccupations, c’est : dans nos quartiers, il n’y a plus de piscine ; dans nos quartiers, il n’y a plus de gymnase, il n’y a plus de terrain de foot. Ça, ce sont des préoccupations quotidiennes des gens du terrain. »

    En meeting, le leader de France insoumise attaque le président Macron

    Le poids lourd de la politique locale, le député PS sortant Patrick Menucci, a été sèchement éliminé au premier tour. Dès lors, Jean-Luc Mélenchon, pour sa part, a une nouvelle fois choisi la Canebière et un meeting pour aller à la rencontre des Marseillais :

    « Ce type est arrivé à entortiller tout le monde ! On se retrouve dans une situation inouïe où on nous annonce qu’ils vont avoir 400 députés, peut-être 450. C’est-à-dire qu’il y aurait moins de députés d’opposition en France qu’il y en a en Russie sous Monsieur Poutine ! Voilà la vérité ! Réfléchissez-y ! »

    Finalement, cette dernière journée de campagne des deux candidats de la 4e circonscription de Marseille aura été l’exact reflet des deux France qu’ils entendent incarner.

    → Écouter sur RFI : « L'électorat France insoumise vote sur un programme »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.