GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Attentat de Nice: une journée pour ne pas oublier

    media La Promenade des Anglais a été pendant des mois couverte de fleurs et de bougies en hommage aux victimes de l'attentat du 14 juillet 2016. REUTERS/Eric Gaillard

    A Nice, un an après l’attentat du 14 juillet 2016 qui a coûté la vie à 86 personnes sur la Promenade des Anglais, Emmanuel Macron participe ce vendredi après-midi aux cérémonies d’hommage aux victimes. Le souvenir de ce drame est encore vif dans la mémoire des Niçois.

    avec notre envoyé spécial à Nice, Stéphane Burgat

    Chacun (re)vit le drame à sa manière. Pour ceux qui étaient présents ce soir-là sur la Promenade, comme pour ceux qui ont perdu un être cher, le temps s’est figé il y a un an. Et la reconstruction des uns, des autres – nous a témoigné une avocate – dépend beaucoup de l’acceptation ou non d’un suivi psychologique.

    Mais il y a ces dénominateurs communs, ces comportements d’évitement, des lieux de foule, comme de simples rassemblements, que ce soit des spectacles, le cinéma ou même ce périmètre douloureux de la Promenade des Anglais… Refus catégorique de s’y rendre ou tentatives infructueuses, comme pour ce père de famille dont les enfants se cachent à bord de la voiture en lui criant de partir.

    D’autres moins nombreux refusent, à l’inverse, de considérer la « Prom » comme un lieu maudit, mais comme une victime à part entière et les hommages qui sont prévus aujourd’hui sont à la fois crains et attendus car de mauvais souvenirs vont refaire surface. Mais il y a en même temps ce besoin - ce devoir même - de l’hommage aux victimes.

    à (re)lire: «La Prom’, j’y passe, mais je ne m’y promène toujours pas», le témoignage de Damien Allemand, journaliste à Nice-Matin

    Une journée chargée pour le président Macron

    La journée est décomposée en quatre séquences. Il y a d’abord un hommage participatif des Niçois qui, toute la journée dès 9 h du matin, peuvent déposer près de la Promenade des plaques de couleur bleu-blanc-rouge sur une longueur de 170 mètres, pour former un message aérien qui sera dévoilé vers 20 h.

    Les familles des victimes devaient, elles, se retrouver à huis clos en fin de matinée pour une cérémonie interreligieuse, avant le défilé et l’hommage rendu dans l'après-midi en présence du chef de l’Etat, arrivant de Paris où il a présidé -en compagnie du président américain- le défilé du 14-Juillet. Le chef de l'Etat doit également rencontrer des proches des victimes de l'attaque au camion fou.

    Une lecture de textes d'auteurs niçois ou évoquant Nice par des comédiens (François Berléand, Michel Boujenah, Patrick Chesnais, Michèle Laroque, Michel Legrand, Line Renaud, Patrick Timsit et Elsa Zylberstein), est également prévue. Puis la journée sera clôturée par un concert de l'orchestre Philharmonique de Nice et du Chœur de l'Opéra. Pas de feu d’artifice donc pour cette édition 2017, mais 86 faisceaux de lumière en hommage aux 86 victimes qui vont pointer vers le ciel.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.