GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Juin
Samedi 16 Juin
Dimanche 17 Juin
Lundi 18 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 20 Juin
Jeudi 21 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Economie: «La plupart» des entreprises françaises «ne pourra pas» rester en Iran (Le Maire)
    • France: le Parlement sera réuni en Congrès le lundi 9 juillet 2018 (Journal officiel)
    • 2017: record de 68,5 millions de personnes déplacées dans le monde, indique l'ONU
    • Séisme d'Osaka: selon les derniers bilans la puissante secousse a fait quatre morts et plus de 380 blessés, indiquent les autorités
    • Commerce: la Chine dénonce le «chantage» de Donald Trump et menace de représailles
    • Corée du Nord: Kim Jong-un va de nouveau se rendre à Pékin
    France

    France: fermeture de l’unique centre de déradicalisation

    media L'unique centre de déradicalisation en France, controversé dès son ouverture à titre expérimental en septembre 2016, va fermer. GUILLAUME SOUVANT / AFP

    Le ministère de l’Intérieur a annoncé vendredi 28 juillet la fermeture de l’unique centre de déradicalisation islamiste en France, situé à Pontourny, sur la commune de Beaumont-en-Veron, en Indre-et-Loire. Ouvert en septembre 2016, il avait accueilli très peu de pensionnaires durant sa brève période d’activité.

    Il était en sursis depuis plusieurs mois. Destiné à accueillir des jeunes en voie de radicalisation, il fonctionnait sur la base du volontariat. D’une capacité de 25 personnes, le centre de Pontourny, n’a finalement recruté que 9 pensionnaires. Le dernier d’entre eux a quitté les lieux en février.

    Selon le ministère de l’Intérieur, aucun de ces jeunes volontaires n’a suivi la totalité du programme qui devait les mener vers la réinsertion sociale et professionnelle. La fermeture définitive du centre, précise encore le communiqué ministériel, ne signifie pas pour autant l’abandon de la politique de prise en charge des personnes en voie de radicalisation islamiste. La création de solutions alternatives à la prison est à l’étude.

    Employant une trentaine de salariés, le centre de Pontourny a coûté au total deux millions et demi d’euros. « Une gabegie financière » pour la mission sénatoriale d’information sur le désendoctrinement des jihadistes en Europe, qui dans son rapport préconisait récemment de mettre fin à cette expérimentation et de développer des « dispositifs innovants de placement ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.