GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 19 Novembre
Lundi 20 Novembre
Mardi 21 Novembre
Mercredi 22 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 24 Novembre
Samedi 25 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Réforme du Code du travail: ministère et partenaires sociaux font le point

    media Le leader de la CGT Philippe Martinez et son homologue de Force ouvrière Jean-Claude Mailly. Reuters/Baz Ratner

    Dans le cadre de la réforme du Code du travail, patronat et syndicats sont reçus cette semaine par le directeur de cabinet de la ministre du Travail. Un point d'étape avant la publication, le 31 août, du contenu intégral des ordonnances.

    Les organisations patronales et syndicales se succèdent jusqu'à vendredi au ministère du Travail pour prendre connaissance des mesures de réforme du Code du travail sur lesquelles le gouvernement a déjà tranché.

    Les partenaires sociaux pourront ainsi commencer à mesurer si, durant les deux mois de concertation qui ont eu lieu avec le gouvernement, ils ont bien été entendus et compris.

    Certains points plus controversés de la réforme du Code peuvent encore être modifiés, et la totalité du contenu des ordonnances sera communiquée aux partenaires sociaux le 31 août afin de respecter le calendrier qui prévoit leur entrée en vigueur dès la fin septembre.

    Parmi les points les plus sensibles demeurent la fusion des instances représentatives du personnel, les indemnités prud'hommales, le licenciement pour cause économique des multinationales, les modifications applicables aux contrats à durée déterminée et les contrats de chantier. Dès à présent la résistance s'organise : la CGT et Sud appellent à une journée de mobilisation le 12 septembre et la France insoumise à un rassemblement le 23 septembre.


    Dans le cadre de cette réforme, le gouvernement projette de faciliter le prêt de salariés entre entreprises. Un employé rejoint une autre société pour une durée définie, une manière pour lui d'enrichir ses expériences et d'améliorer ses compétences. Une pratique qui reste marginale. Mais depuis quelques années, une poignée de jeunes entreprises se sont spécialisées dans l'organisation de ces échanges de main d'oeuvre.

    Aider les grands groupes à prêter leurs salariés à des start-up, et les start-up à trouver des salariés à accueillir : c'est la mission de l'entreprise Oscar H. La durée de l'échange varie de trois mois jusqu'à un an. Les salariés perçoivent le même salaire et réalisent des missions en lien avec leurs compétences. Un système bénéfique pour les deux parties d'après Frédéric Watine, fondateur d'Oscar H.

    « L'un vient apporter son savoir à la start-up pour qu'elle se développe plus vite, et en étant immergé dans cette start-up, il va lui-même s'acculturer à ces nouvelles pratiques digitales que ces start-up mettent en place, donc c'est un échange gagnant-gagnant. »

    Parfois, l’adaptation est difficile pour les salariés. Ce qu’explique Claire Emerit, directrice des opérations chez Oscar H. « La plupart du temps, ils ont l'appréhension de se dire je vais pas servir à grand-chose, finalement je viens d'une entreprise qui est très cloisonnée, et donc qu'est-ce que je vais pouvoir apporter ? Clairement, le premier vendredi, ils ont quasiment tous envie d'arrêter. »

    Mais d'après Claire Emerit, à la fin de leur mission, les salariés sont plutôt satisfaits. Elle se souvient d'une salariée d'une grande banque revenue transformée après trois mois d'échange.

    « Elle est revenue avec une assurance, une envie d'aller sur des projets, une curiosité aussi, des idées, une créativité. Rien que ça, on se dit qu'on transforme les gens. »

    En deux ans, Oscar H. a organisé des échanges pour une cinquantaine de salariés de grandes entreprises.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.