GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 17 Novembre
Samedi 18 Novembre
Dimanche 19 Novembre
Lundi 20 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 22 Novembre
Jeudi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Les Etats-Unis mettent fin au statut spécial accordé aux Haïtiens (officiel)
    • Argentine: les bruits sous-marins ne viennent pas du San Juan (Marine)
    • ATT annonce que la justice américaine s'oppose à sa fusion avec Time Warner
    Afrique

    France: vers la création d'un conseil présidentiel pour l'Afrique

    media Le président français Emmanuel Macron, lors du sommet avec des dirigeants africains et européens sur la crise des migrants, le 28 août 2017 à l'Elysée. REUTERS/Thibault Camus/Pool

    Emmanuel Macron devrait annoncer ce mardi 29 août lors de la conférence des ambassadeurs la création d'un conseil présidentiel pour l'Afrique composé de personnalités de la société civile. Son objectif est de renouveler le partenariat entre la France et l'Afrique.

    Avec notre envoyé spécial à l'Elysée,  Pierre Firtion

    Le candidat Macron en avait fait un engagement de campagne avant son élection. Le conseil présidentiel pour l’Afrique sera composé d’une douzaine de personnes issues de la société civile.

    On y trouvera des personnalités du monde, de la culture, du sport, ainsi que des entrepreneurs. Parmi eux, le footballeur franco-béninois Jean-Marc Adjovi Boco, la chercheuse kényane Yvonne Mburu, l’avocat français Yves-Justice Djimi ou encore Jules-Armand Aniambossou, camarade de promotion d’Emmanuel Macron à l’ENA.

    Leur rôle au sein de ce conseil : faire entendre un son de cloche différent de celui des conseillers Afrique du président, formuler des propositions concrètes d’action sur des secteurs d’avenir, ou encore développer un lien avec les sociétés civiles africaines.

    Pour se faire, les membres de ce conseil auront un accès direct au président, « sans interface », précise-t-on à l’Elysée. Ainsi, ils s’entretiendront avec lui avant chacun de ses déplacements sur le continent. Leur première mission sera d’aider Emmanuel Macron à préparer son discours de politique africaine. Un discours que le président prononcera mi-novembre, probablement à Ouagadougou.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.