GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Aujourd'hui
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Irma s'approche des Antilles et des Caraïbes avec des rafales à 360 km/h

    media Vue satellite de l'ouragan Irma. NOAA-NWS-NHC/Handout via Reuters

    Ecoles et administrations fermées, ports évacués, populations du littoral mises à l'abri : les Antilles et les Caraïbes, et notamment les îles de Saint Martin et Saint Barthélemy, se préparent au passage d'un ouragan baptisé Irma, qui vient de passer en catégorie 5, catégorie maximale, avec des vents soufflant jusqu'à 280 km/h et des rafales pouvant atteindre les 360km/h. C’est le premier cyclone de cette force à frapper le nord des Antilles. Irma a été classé par le Centre américain des ouragans (NHC) comme l'un des cinq plus puissants ouragans de l'Atlantique de ces 80 dernières années. La catégorie 5 est le niveau maximal sur l'échelle Saffir-Simpson d'intensité des cyclones.

    L’ouragan Irma se rapproche des Antilles et des Caraïbes. Il devrait éviter la Guadeloupe mais devrait toucher la partie nord des îles du Vent dans la nuit de mardi à mercredi (entre 10h et 19h TU) avant de continuer vers le nord et toucher Porto Rico mercredi après-midi. L'oeil de l'ouragan est passé sur l'île de Barbuda vers 6h TU, accompagné de vents atteignant 295 km/h,  a annoncé le Centre des ouragans américain.

    Les îles françaises Saint-Barthélémy et Saint-Martin ont été placées en alerte violette, le degré maximal, en prévision de l'arrivée de l'ouragan, a indiqué Météo France dans son dernier bulletin.

    « Irma est un ouragan d'une intensité sans précédent sur l'Atlantique », souligne Météo France. L'alerte violette impose le confinement total de la population. L'ouragan Irma, passé mardi en catégorie 5, poursuit encore son renforcement avec des rafales de vent atteignant les 360 km/h à l'approche du nord des Petites Antilles.

    Mardi soir, Météo France a souligné qu'il fallait remonter à 1988 et l'ouragan Gilbert pour avoir des valeurs de vents comparables.

    Barbuda, Antigua et Anguilla seront aussi très probablement impactées par la zone intense du phénomène dans la nuit de mardi à mercredi (heure locale), avec des vents violents et destructeurs, et des pluies diluviennes. Selon Météo-France, « il est possible que l'oeil du cyclone passe directement » sur Saint-Martin ou Saint-Barthélémy en fin de nuit et courant de matinée mercredi, heure locale.

    Les préparatifs en vue de l'arrivée de l'ouragan « doivent être accélérés et achevés dans la zone d'alerte », insiste le Centre américain des ouragans (NHC).

    La Guadeloupe, placée en vigilance cyclonique rouge, s'organise et ouvre à la population des abris « sûrs en cas de cyclone ». Une grosse centaine d'abris, souvent des écoles, parfois des chapelles, ont été ouverts mardi sur l'ensemble du territoire et près d'un millier de personnes s'y sont déjà réfugié.

    Le président des Etats-Unis Donald Trump a déclaré mardi soir l'état d'urgence dans plusieurs territoires américains - Floride, Porto Rico et Iles Vierges - situés sur la route du puissant ouragan, ce qui permet de débloquer des moyens supplémentaires.

    Des vagues de 10 mètres attendues

    Les vents seront accompagnés d'orages et de forte houle, avec un risque de vagues-submersion pour les côtes, d'où les vigilances émises pour Saint-Barthélemy, Saint-Martin et, dans une moindre mesure, la Guadeloupe.

    A Saint-Martin et Saint-Barthélemy, 100 à 300 mm d'eau sont prévus sur l'épisode. Les vagues pourront atteindre une dizaine de mètres sur les îles Vierges, un peu moins sur la Guadeloupe avec des creux de 5-6 m, ajoute l'organisme français.

    Dans ce secteur, à Saint-Martin, le dernier cyclone, Luis, de catégorie 4 remonte à 1995 et avait occasionné beaucoup de dégâts.

    → A (re)lire : Ouragan Irma: Haïti manque de moyens pour protéger la population

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.