GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 22 Septembre
Samedi 23 Septembre
Dimanche 24 Septembre
Lundi 25 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 27 Septembre
Jeudi 28 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    Irma: le gouvernement français dévoile son plan de reconstruction

    media Entouré de huit ministres, le chef du gouvernement Edouard Philippe a détaillé les mesures en faveur de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy, à Paris, le 11 septembre 2017. ALAIN JOCARD / AFP

    Le comité interministériel pour la reconstruction des îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy a tenu sa première réunion ce lundi 11 septembre à Matignon. A l'issue de la réunion, le Premier ministre Edouard Philippe a tenu un court point de presse.

    C’est la priorité absolue du gouvernement : la reconstruction de Saint-Martin et Saint-Barthélemy. Les dégâts ont été évalués à plus d'un milliard d'euros. La remise en service des réseaux d'eau potable prendra trois mois, assure Edouard Philippe. En attendant, les habitants des deux îles devront s’en remettre à la distribution de bouteilles ou par citernes.

    Le retour de l'électricité et des télécommunications sur les deux îles a déjà commencé. Selon le Premier ministre, 3 500 clients d’EDF sur 24 000 ont pu être réalimentés. Mais comme l’incertitude demeure sur l’état du réseau, « une cinquantaine de groupes électrogènes de grande capacité sont en route », a-t-il annoncé.

    Une semaine après la rentrée des classes qui n'a pas pu avoir lieu sur place, les écoles sont prioritaires. « Des tentes gonflables et climatisées de très grande capacité vont être déployées. L’objectif est d’assurer la reprise des cours dans des conditions normales à la rentrée des vacances de la Toussaint », a fait savoir le Premier ministre.

    Sur le plan sanitaire, les personnes blessées ou en état de choc ont été ou sont en cours d'évacuation vers l'Hexagone (voir encadré). A Saint-Martin, un centre de soins sera installé ce mardi dans le stade de Marigot, a encore indiqué le chef du gouvernement, encadré de huit ministres, dont celui de l’Intérieur et celle des Armées. Un navire-hôpital se rend sur place. « Le bâtiment de projection et de commandement Tonnerre qui quittera Toulon demain matin (mardi) dispose d’une capacité hospitalière supérieure à celle dont disposait l’hôpital de Saint-Martin avant l’ouragan », a assuré Edouard Philippe.

    Les liaisons aériennes et maritimes vers la Guadeloupe devraient être rétablies progressivement cette semaine. « Elles offriront une capacité de transport de l’ordre de 2 000 à 2 500 personnes par jour », a précisé le Premier ministre, permettant l’évacuation des personnes les plus fragiles et dont les logements sont inhabitables.

    Un délégué interministériel sera nommé dès le prochain Conseil des ministres, mercredi, afin de coordonner la reconstruction. D’ici là, le président Emmanuel Macron est attendu ce mardi à Saint-Martin.


    L'arrivée difficile des rescapés dans l'Hexagone

    Les premiers rescapés des Antilles ont atterri ce lundi à Roissy. Ils ont voyagé à bord d'un avion de l'armée de terre depuis la Guadeloupe. 278 personnes blessées ou en état de choc étaient attendues par leurs proches. Une arrivée difficile dans l'Hexagone pour des habitants qui ont parfois tout perdu.

    Les baies vitrées ont explosé. On s'est réfugiés dans la salle de bain. Et là, les murs ont commencé à trembler. Le matin, quand on est sortis, il y avait plein de voitures retournées, des débris, des bouts de toit par terre. C'était un cauchemar.
    Les rescapés d'Irma racontent leur calvaire 12/09/2017 - par RFI Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.