GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 13 Novembre
Mardi 14 Novembre
Mercredi 15 Novembre
Jeudi 16 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 18 Novembre
Dimanche 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Syrie/chimique: vote vendredi de l'ONU sur une prolongation d'un mois du mandat des enquêteurs (diplomates)
    • Le maire de Caracas, en fuite du Venezuela, va partir en Espagne (porte-parole)
    • Zimbabwe: la plupart des sections régionales du parti au pouvoir demandent à Mugabe de partir (TV d'Etat)
    • Syrie: 26 morts dans un attentat de l'EI contre des déplacés (OSDH)
    France

    France: soupçons d'emplois fictifs, Marielle de Sarnez accablée par un témoin

    media Marielle de Sarnez, députée et ancienne députée européenne. REUTERS/Benoit Tessier

    En France, nouvelles révélations sur les assistants parlementaires du MoDem payés par l'Union européenne. Le quotidien Le Parisien indique que l'une des anciennes assistantes parlementaire de Marielle de Sarnez, éphémère ministre des Affaires européennes et numéro deux du MoDem, aurait déclaré aux enquêteurs avoir été surtout son assistante personnelle.

    Un nouveau témoignage à charge met en cause Marielle de Sarnez. Karine Aouadj, entendue en juillet dernier par les policiers de l'office central de lutte contre la corruption et les infractions financières, a évoqué sans fard la réalité de sa tâche.

    Officiellement ancienne assistante parlementaire, elle affirme pourtant : « j'ai été son assistante personnelle, jamais son assistante parlementaire européenne ». Ses missions ? « Organisation de week-end de loisirs, réservations de restaurant et pressing. » Le MoDem conteste cette version et rétorque que ces allégations sont motivées par l'amertume due à une rupture de contrat.

    Quoi qu’il en soit, ce témoignage ébranle un peu plus la défense de Marielle de Sarnez, aujourd'hui visée par une enquête sur d'éventuels emplois fictifs. Les juges du pôle financier soupçonnent la formation politique de François Bayrou d'avoir fait supporter aux institutions européennes les salaires de permanents du parti centriste.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.