GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: Jean-Luc Mélenchon se réjouit du départ du FN de Florian Philippot

    media Jean-Luc Mélenchon (c), le leader de La France insoumise, pendant la manifestation contre la loi Travail, le 12 septembre 2017, à Paris. REUTERS/Jean-Paul Pelissier

    « Il ne manquera pas au Front national. » Toute la journée de ce jeudi 21 septembre, les cadres du parti d'extrême droite ont applaudi le départ de Florian Philippot, l'ex-bras droit de Marine Le Pen. La ligne identitaire et sécuritaire l'a emportée sur celle plus sociale et souverainiste de Florian Philippot. Un départ dont espère tirer profit La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon.

    « C'est parfait. » Voilà quelle a été la première réaction de Jean-Luc Mélenchon à l'annonce du départ de Florian Philippot du Front national. Le bras droit de Marine Le Pen avait une stratégie : réorienter la ligne politique du FN vers des thématiques traditionnellement plus de gauche - défense des classes populaires, critique de l'Europe néo-libérale - dans l'espoir d'élargir son électorat.

    La démission de Florian Philippot offre donc une opportunité à Jean-Luc Mélenchon, explique le politologue Thomas Guénolé : « Le départ de Florian Philippot du Front national rend plus facile pour La France insoumise de reconquérir les électeurs de gauche très peu nombreux en réalité qui se sont perdus dans un vote FN. Au second tour de la dernière présidentielle vous avez 90% des électeurs de Jean-Luc Mélenchon qui n’ont pas voté Le Pen. Donc le réservoir qui peut être reconquis en reprenant des voix de gauche au FN, il est très maigre, mais c’est quand même toujours ça de pris. »

    Le chef des insoumis a d'ailleurs sauté sur l'occasion. Il a appelé « tous ceux qui sont fâchés, mais pas fachos » à le rejoindre, lui qui cherche à fédérer tous les mécontents de la politique d'Emmanuel Macron en organisant samedi une grande marche à Paris.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.