GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Octobre
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
Dimanche 22 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 24 Octobre
Mercredi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    France: Emmanuel Macron présente son projet pour l'Union européenne

    media Etudiants en doctorat à la Sorbonne (illustration) AFP

    C'est ce mardi après-midi dans l'amphithéâtre de l'université de la Sorbonne à Paris qu'Emmanuel Macron présentera son projet pour l'Union européenne. Un sujet cher au président français. Depuis son arrivée à l'Elysée, il a prononcé un grand discours sur le sujet à Athènes le 7 septembre dernier, il s'est rendu dans plusieurs capitales européennes. Aujourd'hui, le chef de l'Etat veut passer aux propositions concrètes.

    C'est face à de jeunes étudiants qu'Emmanuel Macron a choisi de parler de l'Europe. Un choix symbolique. A ses yeux, l'avenir de l'Union européenne passe par sa jeunesse. Le décor est travaillé, le discours aussi, indique l'Elysée.

    Il a fallu trouver le bon équilibre entre une déclaration technique et des propositions concrètes. Pour relancer une Europe « souveraine, unie et démocratique », une Europe moins technocratique, plus proche des citoyens, Emmanuel Macron souhaite la création « d'espaces de délibération », autrement dit des groupes de travail, dans les pays européens au 1er semestre 2018. Une nouvelle façon de fonctionner et une nouvelle architecture. Avec une avant-garde de pays qui veulent aller plus loin, ensemble.

    Si le président français veut avancer, il devra attendre la formation du futur gouvermement d'Angela Merkel. Mais pour l'Elysée, c'est le bon moment pour faire ces propositions. « Avant les élections, on nous aurait accusés de vouloir interférer sur la politique allemande. Après, c'était trop tard » explique l'entourage d'Emmanuel Macron.

    L'arrivée possible des Libéraux au pouvoir à Berlin complique la donne pour Paris mais l'Elysée l'assure : « Emmanuel Macron ne veut pas imposer ses idées mais ouvrir le débat ».

    Les conseillers du président français s'affichent sereins et même confiants : « avoir fait passer les ordonnances sur la loi Travail nous donne de la crédibilité auprès de nos partenaires européens ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.