GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
Samedi 20 Octobre
Dimanche 21 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 23 Octobre
Mercredi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    Loi travail: Philippe Martinez ne baisse pas la garde contre les ordonnances

    media Le leader de la CGT Philippe Martinez a marché en tête de cortège à Marseille, le 19 octobre 2017. ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

    La troisième journée de manifestation syndicale, jeudi en France, contre la réforme du droit du travail voulue par le président Emmanuel Macron montrait des signes d'essoufflement en région, avant le défilé principal à Paris dans l'après-midi. A Marseille, le leader de la CGT Philippe Martinez a tenté de démontrer le contraire.

    « On est déterminés à aller jusqu'au bout », a assuré jeudi à Marseille le leader de la CGT, syndicat à l'origine avec Solidaires de la manifestation.

    Le cortège s'est mis en branle peu après 11h, sur le Vieux Port, aux cris de : « Est-ce que les fainéants sont dans la rue ? Est-ce que les vacanciers sont dans la rue ? Est-ce que les travailleurs sont dans la rue ? »

    « J'étais jamais venu à Marseille, et comme on dit : il n'y a pas que Paris en France », a déclaré à la presse Philippe Martinez, estimant qu'il fallait « défiler partout ».

    « C'est une journée de plus, c'est pas la dernière », a-t-il poursuivi, estimant que la contestation « ne faiblissait pas », malgré une participation en baisse.

    Les organisations divisées

    Le défilé marseillais, qui a rassemblé 3000 personnes selon la préfecture de police et 20 000 selon la CGT, était moins fourni que lors des deux manifestations précédentes contre la réforme du Code du travail, les 12 et 21 septembre. « Il y a besoin de continuer à expliquer, de développer l'ensemble des préoccupations », a ajouté Philippe Martinez, citant pêle-mêle « la question des retraites, des pensions, et l'augmentation de la CSG, la question de la jeunesse avec la sélection à l'entrée de l'université (...) Le mécontentement, il est là. »

    Ailleurs en région, comme à Rennes ou Pau, les mouvements ont montré une baisse de participation. Le Premier ministre a rappelé par ailleurs ce jeudi que les ordonnances « ont été publiées » et « sont en vigueur ».

    Les syndicats n'ont pas réussi à arrêter une action unitaire, la CGT se retrouvant la seule des grandes confédérations à appeler à manifester. Toutes émettent de sérieuses critiques quant aux risques que représentent certaines mesures pour le salarié mais elles sont très divisées sur les modalités d'action et semblent déjà, pour certaines, tournées vers le prochain volet des réformes sociales.

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.