GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 17 Novembre
Samedi 18 Novembre
Dimanche 19 Novembre
Lundi 20 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 22 Novembre
Jeudi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Une Française sur deux victime d'agression ou de harcèlement sexuels

    media Cheryne, 19 ans, a renoncé à porter des jupes, à cause du harcèlement par les garçons. © RFI/Alice Milot

    Plus d'une Française sur deux a déjà été victime d'agression ou de harcèlement sexuels dans sa vie, selon un sondage Odoxa-Dentsu pour les médias Le Figaro et France Info publié vendredi 20 octobre.

    Attouchements sexuels, mains aux fesses, baiser forcé... Elles sont 36% de femmes à dire avoir « été victime d'agression sexuelle », 38% « de harcèlement sexuel en dehors du lieu de travail » et 17% « au travail ». Au total, 53% des femmes disent avoir été confrontées à l'un, voire à plusieurs de ces trois cas de figure. Une Française sur deux.

    Le scandale Harvey Weinstein aux Etats-Unis connaît d'énormes répercussions partout dans le monde.

    En France, les chiffres de l'étude Odoxa démontrent combien le problème reste actuel et préoccupant pour 91% des personnes interrogées. Au-delà de ce constat et malgré, un renforcement de la législation ces dernières années, les faits de harcèlement sont rarement jugés.

    Evolution des mentalités

    Selon nos confrères du Figaro, sur 20 000 plaintes pour harcèlement, un peu plus de 1000 sont enregistrés par la justice et moins de 300 ont déclenchés des poursuites.

    Point positif, cette enquête témoigne d'une évolution des mentalités. Les perceptions varient selon les générations. Ce que les aînés acceptaient n'est plus toléré par les jeunes femmes.

    Pour 91% des personnes interrogées, la question du harcèlement et des agressions sexuelles est un problème aujourd'hui « important » : les Français estiment pour 80% d'entre eux nécessaire de voter une nouvelle loi pour verbaliser le harcèlement sexuel de rue.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.