GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 17 Novembre
Samedi 18 Novembre
Dimanche 19 Novembre
Lundi 20 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 22 Novembre
Jeudi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Environnement: les maires des grandes villes engagées pour le climat réunis à Paris

    media Esnemble pour le climat: quelques maires du C40 venus à Paris les 22 et 23 octobre réfléchir avec Anne Hidalgo au rôle moteur des villes dans la lutte contre la pollution (Eric Garcetti, Anne Hidalgo, Michael Blomberg, Ada Colau, Giuseppe Sala)) REUTERS/Charles Platiau

    Le C40, Cities Climate Leadership Group, comité qui rassemble les maires des 91 villes les plus en pointe pour climat, est réuni à Paris autour de Anne Hidalgo, maire de la capitale, qui préside l'organisation. Avec cette conviction réaffirmée dès lundi lors de la conférence de presse : les actions sont plus pertinentes et plus efficaces à l'échelle de la ville. Douze d'entre eux ont signé une déclaration dans laquelle ils s'engagent à tendre vers le « zéro émission » à l'horizon 2030.

    Dans un hôtel du 9ème arrondissement de Paris, des maires du monde entier s'affichent ensemble à l'occasion de ces journées Together4Climate, Ensemble pour le climat, du C40, plus particulièrement consacrées aux questions de la mobilité, de l'urbanisme et de l'énergie.

    Venus de New York, Londres, Barcelone, Tokyo, Johannesburg ou encore Mexico, Pékin, Washington, Madrid, Séoul, Buenos Aires, Stockholm, Quito, Vancouver, ils ont notamment pour cheval de bataille le modèle du tout voiture, responsable de la pollution urbaine.

    « Il faut comprendre que si nous ne prenons pas ces mesures-là, vous aurez les mêmes débats avec les mêmes oppositions dans vingt ans, dans trente ans », si ce n’est qu’alors « il y aura plus de morts de la pollution » insiste la maire de Paris. Anne Hidalgo qui veut par exemple interdire les véhicules à essence à l'horizon 2030.

    ► à (ré)écouter: des villes sans voitures sont-elles possibles ?

    Douze maires de grandes villes dont Paris, Los Angeles, Mexico ou Londres, ont signé lundi dans la capitale française une déclaration dans laquelle ils s'engageant à acheter propre pour tenter d'atteindre l'objectif de « zéro émission » d'ici à 2030. Cela passe par l'interdiction des véhicules à combustion fossile mais aussi par le soutien aux transports collectifs propres comme des autobus à zéro émission.

    Pour tous, ces questions doivent être appréhendées au niveau local et urbain. C'est encore plus vrai aux Etats-Unis. « Quand le président Donald Trump a choisi de quitter les Accords de Paris, que nous avions négocié et dont nous faisions partie, j'ai rassemblé des maires partout aux Etats-Unis avec pour objectif de les appliquer, a expliqué le maire de Los Angeles Eric Garcetti. Quand la Maison Blanche a décidé de s'en aller, nous avons sauté sur l'occasion. Et aujourd'hui 382 villes, dirigées aussi bien par des démocrates que des républicains, ont dit qu'elles mettraient en place les Accords de Paris sur le climat ».

    Selon lui, cette initiative partie de Los Angeles réunit aujourd'hui 77 millions d'habitants. Soit un peu plus de 20 % de la population américaine.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.