GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 20 Novembre
Mardi 21 Novembre
Mercredi 22 Novembre
Jeudi 23 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 25 Novembre
Dimanche 26 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    La France rend hommage aux victimes des attentats du 13 novembre

    media Le président Emmanuel Macron et la maire de Paris Anne Hidalgo lâchent des ballons en mémoire des victimes du 13 novembre. REUTERS/Philippe Wojazer

    Le président français Emmanuel Macron, en présence de son prédécesseur François Hollande, a rendu hommage lundi aux victimes des attentats du 13 novembre 2015, en observant une minute de silence sur les six lieux des attaques à Paris et Saint-Denis.

    Le Stade de France, Le Carillon et Le Petit Cambodge, La Bonne Bière et Casa Nostra, le Comptoir Voltaire, la Belle Equipe, la salle de concerts du Bataclan. Sur chacun des six lieux des attentats du 13 novembre 2015, le même rituel: le président de la République se recueille, dépôt de gerbe, puis une minute de silence, sans prise de parole, et le nom des personnes décédées est scandé par les haut-parleurs.

    Deux ans après le drame, les cafés et les restaurants parisiens ne sont pas particulièrement heureux de revoir les journalistes, confie notre envoyé spécial dans l’est parisien, Stéphane Lagarde. « On a envie de tourner la page, de passer à autre chose », expliquent-ils. Mais, comme l’année dernière, chacun a voulu ici, à sa manière, rendre hommage aux victimes.

    Au café A la Bonne Bière, par exemple, ce sont des fleurs qui ont été disposées sur les tables. Au café Le Carillon, on a sorti des bougies bleu, blanc et rouge, ainsi qu’un drapeau français de la Coupe du monde de 98, nous dit-on.

    Le président français Emmanuel Macron et la maire de Paris Anne Hidalgo respectent une minute de silence devant la plaque commémorative en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015. REUTERS/Philippe Wojazer

    Emmanuel Macron a tenu à inviter son prédécesseur, François Hollande, pour l’accompagner dans ce marathon commémoratif, très sobre.

    Devant le Bataclan, où 90 personnes ont été assassinées par les neuf tueurs des attentats de 2015, environ 200 personnes sont venues assister à distance à la cérémonie. Le chef de l'Etat et les personnalités présentes - rejointes notamment par la ministre de la Culture Françoise Nyssen et l'ex-Premier ministre Bernard Cazeneuve - s'y sont longuement attardés, partageant l'émotion des proches des victimes.

    Après l'étape du Bataclan, Emmanuel Macron s'est joint à l'hommage public organisé par l'association de familles de victimes Life for Paris sur la place de la mairie du XIe, où des ballons ont été lâchés en mémoire des victimes.

    Tous les jours je passe devant et tous les jours je pleure. Il faut être vigilant, mais il ne faut pas avoir peur.
    Cérémonie d'hommages devant le Bataclan Reportage à Paris. 13/11/2017 - par Stéphane Lagarde Écouter

    Le président français Emmanuel Macron et son prédécesseur François Hollande devant la plaque commémorative du Stade de France. REUTERS/Philippe Wojazer

    Attentats du 13-Novembre: devoir de mémoire et envie de tourner la page

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.