GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 10 Novembre
Dimanche 11 Novembre
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Le ministre israélien de la Défense a annoncé sa démission du gouvernement suite à un désaccord profond concernant le cessez-le-feu à Gaza. Il a estimé devant la presse que l'accord de trêve était une «capitulation devant le terrorisme».

    Dernières infos
    • Birmanie: les violences contre les Rohingyas sont «inexcusables», dit Pence à Aung San Suu Kyi
    • L'opposant Navalny annonce avoir finalement été autorisé à quitter la Russie pour Strasbourg
    • Budget: Rome demande à Bruxelles de la «flexibilité» pour le pont de Gênes et les intempéries
    • France: le gouvernement veut supprimer les chaudières au fioul d'ici 10 ans
    France

    France: journée de mobilisation contre les réformes du gouvernement

    media Des manifestants défilent à Nantes contre les réformes du gouvernement, le 16 novembre 2017. REUTERS/Stephane Mahe

    Les manifestants contre la politique « libérale » d'Emmanuel Macron ont défilé jeudi 16 novembre un peu partout en France. C’est la quatrième journée de mobilisation depuis la rentrée pour dénoncer les ordonnances, en vigueur depuis septembre. Ils espèrent être entendus par un gouvernement déterminé, déjà passé à d'autres réformes.

    « Privé - public : Pour un droit du travail qui protège les salariés. Tous dans l'action pour refuser les ordonnances de destruction sociale », proclamait la banderole de tête dans le cortège parisien. Cette nouvelle mobilisation, estimée à 8 000 participants selon la préfecture, « n'est pas un baroud d'honneur », a assuré le secrétaire général de la CGT, après celles de septembre et d'octobre.

    « Ça va continuer », a promis à Paris Philippe Martinez, accompagné du numéro 2 de FO, Pascal Pavageau, dont le numéro un Jean-Claude Mailly a défilé à Marseille. Parmi les sujets de lutte, Philippe Martinez a cité « les ordonnances », mais aussi le « besoin de maintenir la hiérarchie des normes, d'améliorer partout les droits du travail dans les entreprises ».

    A Rennes, où entre 1 200 (police) et 1 600 personnes (syndicat) ont défilé en fin de matinée, la banderole de FO avait déjà donné le ton: « Code du travail, assurances chômage, retraite, nous ne laisserons pas brader les droits collectifs ».

    170 manifestations

    « On veut tirer la sonnette d'alarme sur des dossiers à venir, comme l'assurance-chômage et, l'an prochain, l'assurance retraite », a déclaré à Marseille le secrétaire général de FO, Jean-Claude Mailly, qui a aussi « une forte inquiétude » face à l'avenir du service public républicain.

    Force ouvrière appelle pour la première fois à défiler parmi les 170 manifestations programmées jeudi, aux côtés de Solidaires, la FSU et des organisations de jeunesse (Unef, FIDL et UNL), contre une « politique libérale visant à accroître les inégalités au profit d'une minorité ».

    Des premiers défilés ont eu lieu jeudi matin, notamment à Lyon (entre 3 000 et 10 000), Nantes (entre 2 500 et 4 000), Bordeaux (entre 1 65O et 4 000) Strasbourg (entre 900 et 1 200 personnes), Grenoble (1 500 selon la préfecture), Orléans (1 200), Clermont (1 000), mais aussi Reims, Brest, Calais, Valenciennes, Châteauroux, Tours, Pau ou encore Bayonne.

    A Marseille, Jean-Luc Mélenchon a déploré « la division du politique et du syndical », alors que « des milliers, des millions de militants politiques (...) sont prêts à entrer dans l'action ».

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.