GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Afrique

    La France va accueillir les premiers réfugiés évacués de Libye par le HCR

    media Un groupe de migrants détenus au centre de l'Autorité anti immigration illégale de Tajoura, en Libye, le 6 août 2017. REUTERS/Ismail Zitouny

    Ils seront 25 réfugiés évacués de Libye à être accueillis en France. C'est ce qu'a indiqué ce lundi 20 novembre l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra). Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés parle de « miracle » pour ces 25 personnes sorties de l'enfer. Même s'il ne s'agit pour l'instant encore que d'une goutte d'eau.

    Quinze femmes, quatre enfants et six hommes, des Erythréens, des Ethiopiens et des Soudanais. Telle est la composition du premier groupe de réfugiés venant de Libye qui bénéficiera d'un accueil en France.

    Repérées pour leur besoin de protection par le Haut-Commissariat aux réfugiés des Nations unies, ces personnes devraient être prises en charge par la France, au plus tard en janvier.

    Loin du chaos

    D'ici là, elles attendront dans un centre pour réfugiés au Niger, loin du chaos qu'elles ont connu en Libye. Dans le groupe, presque toutes les femmes ont été violées, les hommes, quotidiennement torturés et les enfants, parfois enlevés.

    Un enfer vécu actuellement par 44 000 réfugiés bloqués en Libye selon une estimation du Haut-Commissariat pour les réfugiés. 25 sur 44 000, cela peut sembler dérisoire mais « c'est un début » note le directeur de l'Office Français de protection des réfugiés et apatrides, Pascal Brice. Il espère que d'autres pays européens et américains se joignent à cette démarche.

    Evaluation sécuritaire

    Dès leur arrivée en France, ces 25 personnes passeront une évaluation sécuritaire en lien avec les renseignements pour éviter toute intrusion malveillante. Ils devraient ensuite obtenir le statut de réfugié.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.