GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Etats-Unis: le Congrès bloque une vente d'armes à l'Arabie saoudite, un revers pour Trump
    • Ankara juge «injuste» la décision américaine de bloquer sa participation au programme F-35
    • États-Unis: rejet par la Chambre des représentants d'une motion appelant à une procédure de destitution de Trump
    • CAN 2019: le Nigeria domine la Tunisie 1-0 lors de la petite finale et termine 3e de la compétition
    • Abandon des poursuites contre l'acteur américain Kevin Spacey dans le Massachusetts
    France

    France: un congrès pour donner de l'élan au mouvement de Benoît Hamon

    media Benoît Hamon le 1er juillet 2017 lors du lancement de son mouvement. Jacques Demarthon/AFP

    Benoît Hamon, l'ex-candidat à la présidentielle française qui a quitté le Parti socialiste en juillet, organise un congrès au Mans ce samedi 2 décembre pour fonder officiellement son mouvement. Lancé dans la foulée des élections, le M1717 fait sa mue pour tenter de peser à gauche.

    C'est le deuxième étage de la fusée. Après le lancement du mouvement le 1er juillet dernier, Benoît Hamon met sur pied sa formation. Ce samedi, une « charte fondatrice » sera adoptée et une « direction provisoire » sera formée.

    Le Mouvement du 1er juillet (M1717) prendra aussi un nouveau nom, le premier n'ayant pas vraiment percé dans l'opinion.

    Seront présents au Mans plusieurs socialistes qui ont imité Benoît Hamon en claquant la porte du PS. Pour eux, le Parti socialiste ne peut plus être le moteur du renouveau de la gauche.

    Avec ce Congrès, Benoît Hamon espère donner un nouvel élan à l'aventure incertaine dans laquelle il s'est lancé après avoir récolté 6% des voix à la présidentielle. Lui croit que les conditions ne lui étaient pas favorables et que ses idées ont de l'avenir.

    Il ambitionne de créer un parti capable de peser à gauche, en particulier face à la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon. En froid pendant la présidentielle, les deux hommes discutent à nouveau. Benoît Hamon travaille aussi déjà à nouer des alliances avec les communistes et les écologistes en vue des élections européennes de 2019.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.