GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
Samedi 16 Décembre
Dimanche 17 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Décembre
Mercredi 20 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    Décès de Johnny Hallyday: l’émotion et le désarroi des fans à Marnes-la-Coquette

    media Les fans se frayent un chemin entre les nombreuses caméras des journalistes, certains venant déposer des fleurs ou des petits mots. Photo: Pierre René-Worms / RFI

    Johnny Hallyday, une icône de la chanson française, s'est éteint cette dans la nuit de mardi à mercredi 6 décembre à son domicile. Il était âgé à 74 ans. Le rockeur au plus de 110 millions de disques vendus a accumulé les tubes tout au long de ses 60 ans de carrière. « L'idole des jeunes », « On a tous quelque chose de Tennessee », « Le pénitencier », ou encore « Je te promets ». Des succès qui ont séduit des générations de Français. Ses fans sont donc émus aujourd'hui, certains se sont même rendus devant le domaine de Johnny Halliday à Marnes-la-Coquette dans la banlieue ouest de Paris.

    Marnes-la-Coquette est assommé par l’émotion. Devant la maison du chanteur et ses larges grilles foncées, les voitures aux vitres fumées entrent et sortent au compte-gouttes.

    Depuis tôt ce mercredi matin tout le village de Marnes-la-Coquette, 1 700 habitants, est fermé aux voitures. Une dizaine de cars de CRS sont entrés dans le domaine où depuis 20 ans vit la famille de Johnny Hallyday.

    Les fans bouleversés affluent de partout et par tous les moyens dans un silence pesant. Certains sont même venus en bicyclette ou à pied. Michelle, une dame âgée de 70 ans est venue à pied à travers la forêt, en guise de pèlerinage.

    « Je suis venue à pieds de Garches. Et je ne connais absolument pas le lieu. J’ai traversé toute la forêt de Saint-Cloud. J’avais un peu peur, mais je suis là. C’est un monument cet homme, c’est comme la tour Eiffel pour moi. Il m’a accompagné durant toute ma jeunesse. J’ai vraiment aimé cet homme. Curieusement la semaine dernière j’avais un pressentiment. J’ai écouté son dernier coffret et ses 200 meilleures chansons que j’écoute en boucle depuis trois jours. Je sentais que ça n’allait pas » raconte Michèlle, la voix brisée par le chagrin.

    La tristesse, le désarroi, les mots reviennent en boucle aussi après la mort de celui qui était surnommé le « French Elvis ».

    Un fan de Johnny Hallyday casquette et T-shirt de Johnny Hallyday sur le dos, drapeau du Brésil autour du cou, a fait le déplacement à Marnes-la-Coquette. Photo: Pierre René-Worms / RFI

    Patrick, 59 ans, explique l'importance que Johnny Halliday avait pour lui. Il est entré dans sa vie, il y a très longtemps.

    Quand ça ne va pas, je le mets à fond chez moi […] Ça me calme.
    Patrick, 59 ans. 06/12/2017 - par Stéphane Lagarde Écouter

     Dominique et sa fille Pauline sont venus pour témoigner leur reconnaissance à celui qui « faisait partie de leur vie ».

    Il faisait partie de la famille […] (pleurs). Elle a 13 ans (en désignant sa fille). Elle connaît « Marie » par cœur. […] Je me suis un petit peu appuyé sur lui quand j’ai rencontré des problèmes et aussi le bonheur dans ma vie, il a toujours été là à mes côtés.
    Dominique et sa fille Pauline 06/12/2017 - par Stéphane Lagarde Écouter

    Au fil de la journée, sous un ciel laiteux, les fans défilent dans la petite banlieue cossue où vivait Johnny Hallyday. Photo: Pierre René-Worms / RFI

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.