GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 17 Décembre
Lundi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Un fort séisme de magnitude 6,5 a frappé l'île de Java faisant trois morts et sept blessés (autorités)
    France

    En France, la délinquance est de plus en plus numérique

    media Les données bancaires piratées et dérobées sont emblématiques de cette nouvelle criminalité. REUTERS/Kacper Pempel/Illustration

    L'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) et l'Institut national de la statistique (Insee) publient ce jeudi 7 décembre leur onzième enquête annuelle. 16 000 personnes ont été interrogées sur leur ressenti en matière d'insécurité ou de délinquance. Premier constat, si les violences et les vols sont à la baisse, de nouveaux phénomènes de la délinquance émergent et se portent désormais sur la sphère numérique.

    Le principal enseignement de cette enquête, et ce n'est pas une surprise, est que la cybercriminalité explose en France. En effet, les données bancaires piratées et dérobées n'ont jamais été aussi nombreuses sur les comptes en ligne. Cette arnaque à distance est donc emblématique de cette nouvelle criminalité.

    Le constat est inquiétant, car le nombre de familles se disant victimes d'au moins un débit frauduleux sur leur compte a plus que doublé en 6 ans. A tel point que cette escroquerie prend le pas sur les cambriolages.

    L'étude nous apprend aussi que près de la moitié des arnaques subies entre 2010 et 2013 ont servi à effectuer un achat sur des sites internet et que les montants s'élevaient de 100 à 1 000 euros.

    Enfin, on apprend que les modes opératoires sont multiples : hameçonnage, c'est-à-dire technique utilisée pour obtenir des renseignements personnels pour usurper une identité, ou encore piratage d'un compte en ligne.

    Mais, si la plupart des victimes constatent le vol, elles ignorent totalement la manière dont l'escroquerie s'est déroulée.

    (Re) lire : La France est l’une des cibles principales des cybercriminels

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.