GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Avril
Samedi 21 Avril
Dimanche 22 Avril
Lundi 23 Avril
Aujourd'hui
Mercredi 25 Avril
Jeudi 26 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    L’évêque de Nanterre Michel Aupetit nommé archevêque de Paris

    media L’évêque de Nanterre pose le 7 décembre 2017 après avoir été nommé par le pape François archevêque de Paris. BERTRAND GUAY / AFP

    On l’a appris ce jeudi 7 décembre : c’est l’évêque de Nanterre Mgr Michel Aupetit, 66 ans, qui va succéder au cardinal André Vingt-Trois qui avait démissionné il y a quelques semaines ayant atteint la limite d’âge de 75 ans . Le futur archevêque de Paris a été médecin.

    Il était médecin généraliste à Colombes dans la banlieue nord-ouest parisienne. C’est là que l’appel au sacerdoce de ce fils de cheminot est né et a grandi. Son père en effet n’allait jamais à l’église.

    Après une entrée tardive au séminaire, il est ordonné à 44 ans. Il va occuper successivement le poste de vicaire dans diverses paroisses parisiennes. Nommé vicaire général, puis évêque auxiliaire de Paris avant de devenir l’évêque de Nanterre en 2014, l’ascension de cet homme dynamique et chaleureux au parcours atypique dans l’Eglise est donc rapide. Lui dont ses proches disent qu’il n’est « ni carriériste, ni stratège, ni politique ».

    Ce sont ses qualités de pasteur qui ont emporté la décision du pape pour ce poste clé. Ses compétences en bioéthique ont sans aucun doute été l’autre facteur de choix. Et c’est sur ces questions sociétales et polémiques de la PMA, GPA et de fin de vie dans le cadre de la révision  des lois de bioéthique en 2018, que le futur archevêque de Paris est attendu et qu’il va devoir apprendre à affronter le monde des médias alors que sa participation en mai 2013 à la « Manif pour tous » contre la loi Taubira sur le mariage homosexuel lui fut reprochée.

    A partir du samedi 6 janvier, jour de son installation à la cathédrale Notre-Dame de Paris, l’ancien évêque des Hauts-de-Seine deviendra un homme exposé.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.