GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Janvier
Samedi 20 Janvier
Dimanche 21 Janvier
Lundi 22 Janvier
Aujourd'hui
Mercredi 24 Janvier
Jeudi 25 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    La légende sud-africaine du jazz, le trompettiste Hugh Masekela, est décédé ce mardi 23 janvier à l'âge de 78 ans des suites d'un cancer, a annoncé sa famille, suscitant une pluie d'hommages pour saluer sa longue carrière et son engagement contre l'apartheid. «C'est avec une immense tristesse que la famille de Ramapolo Hugh Masekela annonce son décès. Après une courageuse bataille contre un cancer de la prostate, il est décédé paisiblement à Johannesburg, entouré de ses proches», indique un communiqué de sa famille.

    Dernières infos
    • Paradis fiscaux: l'Union européenne retire huit pays de sa liste noire, dont le Panama (source européenne)
    • Carrefour: l'Etat sera «vigilant sur l'accompagnement de chaque salarié concerné par le plan» (Le Maire)
    • Carrefour: 2400 suppressions de postes via un plan de départs volontaires (groupe)
    • Un séisme de magnitude 6,4 a secoué Jakarta (agence gouvernementale)
    • Japon: un mort après une éruption volcanique (secouriste)
    France

    Edouard Philippe délocalise Matignon à Cahors dans le Lot

    media Le Premier ministre français Edouard Philippe prononcera jeudi 14 décembre un discours devant les collectivités territoriales à Cahors. REUTERS/Stephane Mahe

    Le Premier ministre Edouard Philippe va passer trois jours dans le Lot, département rural du sud-ouest de la France. Il doit arriver à Cahors vers 18h45. Le Premier ministre délocalise Matignon dans la ville de Cahors où il présidera jeudi 14 décembre la deuxième Conférence des territoires. Un coup de com’ pour essayer de rassurer les collectivités locales.

    Avec notre envoyé spécial, Julien Chavanne

    L’entourage d’Edouard Philippe le reconnaît : ce déplacement est « utile » mais aussi « symbolique ». Le Premier ministre veut montrer qu’il n’est pas enfermé dans son palais à Paris, qu’il prend son temps pour être à l’écoute du terrain, lui qui ne rate jamais une occasion de rappeler son passé d’élu local en tant que maire du Havre.

    Il arrive donc ce 13 décembre dans la petite ville de Cahors - 20 000 habitants - avec son cabinet et une partie de ses conseillers. Le Premier ministre a embarqué avec lui une quarantaine de conseillers et pas moins de 13 ministres dans cette délocalisation.

    Mais le député Les Républicains du Lot, Aurélien Pradié, le garde sous surveillance. « On va le coincer pendant trois jours, donc on va pouvoir lui rabâcher les choses. Ils ont des messages à nous faire passer, soit, et c’est normal mais on a nous aussi des messages à leur faire passer. Il faut que ce soit dans les deux sens. »

    Conférence des territoires au menu

    Pour renouer avec les élus locaux, Edouard Philippe devra aller au-delà des symboles et il n’arrive pas les mains vides. Jeudi matin, il présentera le plan du gouvernement pour le très haut débit et contre les zones blanches. L’après-midi, vrai test devant la Conférence des territoires où il sera question du pacte financier entre les collectivités et l’Etat.

    Face aux représentants des élus locaux, le chef du gouvernement devrait desserrer l'étau sur les collectivités endettées. Et le Premier ministre s'affiche confiant. « Il y a des sujets qui sont difficiles à discuter entre l’Etat et les collectivités territoriales. Notre logique, c’est de laisser les élus prendre des initiatives pour l’organisation de leurs compétences et l’organisation de leurs territoires. C’est un exercice dont je conçois parfaitement qu’il puisse apparaître comme délicat être difficile. Il est nouveau. Mais il ne s’effectue pas du tout dans une relation de défiance. »

    Les régions et les villes n’ont toujours pas digéré le gel des dotations de l’Etat et la suppression d’une partie des emplois aidés. Avant de rentrer à Paris vendredi soir, Edouard Philippe fera le tour du Lot avec pas moins de 5 étapes dans le département. Au pas de charge…

    C'est de la communication. Ce que je regrette, c'est qu'il n'y ait pas eu une possibilité d'aller discuter ou de l'entendre, en tant que citoyen. Pour écouter ce qu'il propose pour la ville, pourquoi il est venu ici.
    Les attentes des habitants Reportage à Cahors 14/12/2017 - par Julien Chavanne Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.