GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
Samedi 20 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 22 Octobre
Mardi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Mort de Khashoggi: le Canada juge ni cohérentes ni crédibles les explications de Riyad
    France

    En congrès, le MoDem cherche à peser dans le paysage politique français

    media François Bayrou a été réélu à la tête du Mouvement démocrate. © REUTERS/Philippe Wojazer/File Photo

    François Bayrou reste le visage et la voix du Modem. Le maire de Pau a été réélu sans surprise ce vendredi 15 décembre à la tête du Mouvement démocrate. Son parti centriste est réuni tout ce week-end en congrès à Paris. Grâce à son alliance avec La République en marche (LREM), le Modem compte 47 députés et deux membres du gouvernement. Mais il n’a toujours pas trouvé sa place pour exister.

    A quoi sert le MoDem ? François Bayrou répète dès qu’il peut que sans lui, Emmanuel Macron ne serait pas à l’Elysée. Mais, sept mois après la présidentielle, difficile de voir l’apport des centristes au nouveau pouvoir. Les députés MoDem sont des alliés sans influence à l’Assemblée.

    A tel point que certains députés centristes se sentent maltraités par la majorité. Il faut dire que le groupe En Marche n’a pas besoin d’eux pour faire voter les textes.

    Sur le terrain médiatique, François Bayrou reste l’unique figure connue du grand public. Aucune nouvelle personnalité n’a éclot depuis les législatives. La voix du MoDem a encore du mal à porter.

    Relance européenne

    Mais le parti compte beaucoup sur les élections européennes de 2019 pour retrouver de la voix. Les dirigeants du MoDem espèrent rassembler d’En Marche jusqu’à Alain Juppé.

    L’avenir du parti se jouera aussi sur le terrain judiciaire. Le parquet de Paris enquête toujours sur de possibles emplois fictifs au Parlement européen.

    Ce week-end, le chef du gouvernement a fait le déplacement pour soutenir ce fidèle allié. Edouard Philippe a d'ailleurs pris la parole lors du congrès.

    Cette proposition d’équilibre entre le souci de l’économie, qui est légitime, et l’exigence de justice, c’est ça notre marque de fabrique.
    Au congrès du MoDem à Paris 17/12/2017 - par Julien Chavanne Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.