GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Juillet
Mercredi 18 Juillet
Jeudi 19 Juillet
Vendredi 20 Juillet
Aujourd'hui
Dimanche 22 Juillet
Lundi 23 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: au Noël des mal-logés, la lutte pour un habitat digne pour tous

    media Le sapin du noël des mal logés du Dal, à Paris, le 25 décembre 2017. LIONEL BONAVENTURE / AFP

    Chaque 25 décembre, l’association Droit au logement (Dal) organise un « Noël des sans-logis, des mal-logés et des locataires » à Paris. La petite fête a lieu rue de Varenne, devant le ministère du Logement. L’occasion pour le Dal de rappeler qu’Emmanuel Macron avait annoncé qu'il n'y aurait plus personne à la rue cet hiver et que le compte est loin d’être bon.

    Le sapin de Noël n'est pas très grand, les guirlandes sont modestes et les quelques boules suspendues à ses branches portent le logo du Dal, un dessin à gros traits d'une maison. Pourtant, on ne voit que lui ce petit arbre de Noël, il résiste au froid glacial et à la grisaille parisienne. Il est là pour interpeller sur le mal logement.

    Pour cette dame, venue avec sa petite fille avec qui elle vit à l'hôtel, l'initiative proposée par l'association est la seule possibilité de fêter Noël. Elle aurait pourtant « bien aimé avoir une maison, avoir un petit goûter avec des amis ».

    Tout comme Nafissatou, qui porte sur sa poitrine un bébé emmitouflée dans une couverture. A l’hôtel depuis cinq ans, elle raconte comment son bébé est tombée malade « à cause des moisissures, des souris, des punaises dans la chambre ». Alors, pour les enfants, elle demande un logement.

    La situation est plus complexe encore pour Maria, elle et son fils de 8 ans n'ont plus de domicile fixe. Difficile à vivre pour ce dernier qui « voit tous [ses] copains avec des cadeaux » et ne peut en avoir.

    Quatre millions de personnes sont mal logées en France. Pour Jean-Baptiste Eyraud, le président du Dal, « c'est la solidarité nationale et les politiques publiques qui peuvent permettre » un accès pour tous à un logement décent.

    Le plus beau des cadeaux pour ces familles serait d’en obtenir un. Pour elles, le 25 décembre est un Noël de combat.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.