GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 20 Juin
Jeudi 21 Juin
Vendredi 22 Juin
Samedi 23 Juin
Aujourd'hui
Lundi 25 Juin
Mardi 26 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: un château en ruines sauvé par 25000 personnes de 115 pays différents

    media Le château de La Mothe-Chandeniers est situé dans la Vienne. GUILLAUME SOUVANT / AFP

    Devenir copropriétaire d'un château français pour 50 euros, c'était la promesse d'une agence de financement participatif, Dartagnans.fr, une promesse dont le résultat a dépassé toutes les attentes. Une ruine romantique de l'ouest de la France, le château de La Mothe-Chandeniers, a ainsi séduit près de 25 000 personnes de 115 pays différents. Au total, l'agence a réuni un peu plus d'1,6 million d'euros.

    Bâti sur une petite île, doté d'une façade Renaissance hérissée de tours, l'intérieur sans toit, envahi par la végétation, le château de La Mothe-Chandeniers offre le décor idéal pour un film.

    Cette belle ruine romantique d’un château bâti au XIIIe siècle, saccagé à la Révolution et rénové à la fin du XIXe siècle, avait été rachetée en 1982 par un amoureux du patrimoine. Ce propriétaire de 82 ans a accepté de fixer le prix de vente à 500 000 euros pour que ce château en péril soit sauvé.

    La campagne de financement participatif a fonctionné au-delà de toutes les espérances. Moyennant 50 euros la part, quelque 25 000 participants deviennent copropriétaires de ce château situé dans le département de la Vienne. Au total, plus d'1,6 million d'euros a été réuni.

    Un record en France

    « C'est un record en France et sans doute en Europe en terme de fonds levés et de contributeurs », a affirmé mardi 26 décembre Romain Delaume, PDG de l'agence de financement participatif Dartagnans.fr qui a lancé, en octobre 2017, l'opération d'achat collectif du château de La Mothe-Chandeniers, avec l'association Adopte un château, réseau d'aide et conseil aux châteaux en danger.

    Les copropriétaires du château, originaires de France, des Etats-Unis mais aussi d'Afghanistan, du Burkina Faso ou du Pérou, pourront également devenir actionnaires de la société par action simplifiée, en déboursant 1 euro supplémentaire.

    La société fonctionnera avec conseil d'administration, assemblée générale annuelle, comité exécutif, et un site dédié permettra à chaque copropriétaire de suivre l'avancée des travaux (via webcams notamment) et les événements, et aussi d'alimenter en propositions.

    Le million et demi d'euros récolté ne suffira pas à financer la rénovation complète

    Les copropriétaires auront ainsi leur mot à dire sur le devenir de la bâtisse: résidence d'artistes, chambre d'hôtes, espace de festival. Les idées ne manquent pas même si le million et demi d'euros récolté ne suffira pas à financer la rénovation complète qui coûterait au moins le double.

    Les prochaines semaines vont être consacrées à une étude de la structure du château, de l'impact de la végétation depuis un siècle, puis une sécurisation, en vue « dès que possible en 2018 » d'une visite réservée aux actionnaires, tandis que seront séquencés les travaux à venir, avec, probable priorité en 2018, la tour-porche surplombant les douves, et l'idée d'un premier chantier de bénévoles avant l'été.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.