GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 19 Mai
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Aujourd'hui
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Israël a réduit la zone de pêche à Gaza après le lancement de ballons incendiaires vers son territoire
    • Législatives en Inde: on constaterait un nette avance du BJP de Modi dans les premières tendances du dépouillement
    • Législatives en Inde: début du dépouillement (commission électorale)
    • Le japonais Panasonic suspend ses transactions avec Huawei (porte-parole)
    France

    France: le patron de la SNCF Guillaume Pépy sur la sellette

    media Guillaume Pépy, président de la SNCF, bientôt à l'arrêt? (Photo : Pierre Verdy/AFP)

    Le patron de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), Guillaume Pépy, et le responsable de SNCF Réseau, Patrick Jeantet, sont convoqués, lundi 8 janvier 2018, par la ministre des Transports Elisabeth Borne. Ce n'est pas précisément pour leur souhaiter une bonne année, mais plutôt pour leur demander des comptes sur les incidents à répétition qui se sont produits ces dernières semaines dans plusieurs gares parisiennes.

    Guillaume Pépy, à la tête de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) depuis 10 ans, affirme que son mandat est à la disposition du gouvernement.

    Mais, avant tout, il est prêt à trouver des solutions afin de mener à bien la double tâche particulièrement lourde qui lui a été confiée : rénover un réseau ferroviaire vieillissant tout en maintenant le trafic.

    Bug, pagaille et panne électrique

    Cinq millions de personnes prennent le train chaque jour en France dont un million rien qu'en Ile-de-France. Mais le bug informatique du 3 décembre à la gare Montparnasse, la pagaille des départs en vacances de fin d'année et la panne électrique, mardi 26 décembre, à la gare Saint-Lazare ont été les gouttes d'eau qui ont fait déborder le vase.

    Un milliard 300 millions d'euros ont été investis sur le réseau francilien cette année avec pour objectif deux milliards de travaux d'ici 2020. Cela ne va pas sans certains dysfonctionnements, parfois lourds de conséquences pour les voyageurs, qui ont passablement agacé les usagers de la SNCF et, du même coup, la ministre des Transports.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.