GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 10 Novembre
Dimanche 11 Novembre
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Fin des cabines téléphoniques en France: les campagnes résistent

    media Une cabine téléphonique à Beaumont, dans l'ouest de la France, le 25 novembre 2017. AFP/Guillaume Souvant

    La France verra bientôt la fin des cabines téléphoniques. Elles ne seront qu'un peu plus de 300 à passer l'hiver. Pour beaucoup d'entre nous, il s'agit d'un objet désuet mais certains maires de petites communes rurales mal desservies par les opérateurs téléphoniques se battent pour les conserver.

    Depuis le début des années 70, elles faisaient partie du paysage urbain mais, dépassées par la révolution mobile, délaissées, elles vont rejoindre les musées : les dernières cabines téléphoniques sont sur le point de disparaître des rues de France.

    « En 2016, le trafic des cabines téléphoniques représentait moins de 0,7% de celui constaté en 2000. Une très grande majorité de cabines n'avait plus aucun trafic », selon ministère de la Cohésion du territoire.

    Un abandon réel puisque le temps moyen d'utilisation était en 2016 de moins d'une minute par cabine et par jour, contre plus d'une heure en 1998, selon les données d'Orange et de l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep).

    Conséquence, pour l'opérateur historique le maintien des cabines représente une perte de 10 millions d'euros par an. Elles généraient encore un chiffre d'affaires de 516 millions d'euros en 2000.

    Ras-le-bol de la France rurale

    Le déclin est amorcé de longue date : depuis 1997, le nombre de cabines sur la voie publique a baissé régulièrement, passant de 300 000 cette année-là à moins de 15 000 vingt ans plus tard. La loi Macron a permis à l'opérateur d'accélérer le rythme, en abrogeant, en 2015, l'obligation de service universel de publiphonie.

    « Début décembre, il en restait encore environ 3 000 sur tout le territoire, il en restera un peu plus de 1 000 au 1er janvier 2018, principalement du fait des retards de dé-raccordement électrique », précise l'opérateur.

    Le chiffre descendra à 350, uniquement présentes dans les zones blanches, le temps que le réseau mobile vienne y prendre le relais. Un nombre jugé insuffisant, tant par les associations de consommateurs que celles d'élus locaux. Christian Grossan, maire de Ceillac dans le département des Hautes-Alpes, a lui-même éconduit un technicien qui venait retirer la dernière cabine de sa commune.

    « Le printemps dernier, un technicien de chez Orange est venu pour déposer la cabine et j'ai demandé à ce que la dépose n'intervienne pas, raconte l'édile. Le technicien est revenu avec sa trousse à outils et en laissant la cabine. C'est quelque part la goutte d'eau qui fait déborder le vase ».

    « La France rurale en a marre, vraiment ras-le-bol d'être considérée comme un territoire de seconde zone, poursuit Christian Grossan. On supprime les postes, on supprime les perceptions. Bientôt, il n'y aura plus de service public de transports. Si on veut prendre aujourd'hui le TGV quand on est au fin fond de la vallée du Queyras, il faut aller à Turin, à Aix-en-Provence ou à Grenoble, à au moins 150 kilomètres. On a vraiment l'impression que la France se réduit à l'Ile-de-France et à quelques grandes métropoles régionales. C'est insupportable. Pour moi, la cabine téléphonique est un peu la partie visible de l'iceberg de notre malaise profond, presque une opportunité de dénoncer une situation beaucoup plus générale et touchant à d'autres domaines de la vie collective ».

    ► A lire aussi : Six ans après le Minitel, les cabines téléphoniques disparaissent à leur tour

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.