GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 20 Décembre
Vendredi 21 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: l’association Droit au logement veut réquisitionner le Val-de-Grâce

    media L'hopital du Val-de-Grâce. THOMAS COEX / AFP

    Le président Emmanuel Macron s'est de nouveau engagé dans ses vœux aux Français, dimanche soir, pour le logement des sans domicile fixe. Ils sont 140 000 en France selon la Fondation Abbé-Pierre. Les associations réclament des mesures concrètes. Le Droit au logement (DAL) veut occuper des logements et des bâtiments vides. Comme l’hôpital Val-de-Grâce, à Paris.

    Cet hôpital militaire serait en partie vide selon l'association Droit au Logement (DAL). Au cœur de l'hiver, il pourrait servir à ouvrir des places d'hébergement d'urgences supplémentaires.

    Ici, la cinquantaine de manifestants a entendu l'engagement d'Emmanuel Macron. Il est inscrit en toutes lettres sur une banderole accrochée aux grilles de l'hôpital : « Plus personne à la rue cet hiver. »

    Cette mère de famille vit dans un centre d'hébergement. « C’est très gentil de sa part, mais on attend des actes, lance-t-elle. On n’attend rien. On ne va pas casser, on ne vaut pas squatter… »

    Mais bien « réquisitionner » le Val-de-Grâce, même si les locaux servent au ministère des Armées. Les anciennes chambres permettent de loger des militaires. Jean-Baptiste Eyraud, est le porte-parole du DAL. L'argument, pour lui, n'est pas suffisant.

    « Le président de la République n’a plus qu’à donner l’instruction d’ouvrir pour nous. Il n’y a pas de problèmes majeurs pour ouvrir le Val-de-Grâce. On peut accueillir ici plusieurs centaines de personnes. C’est un lieu symbolique. C’est un hôpital et il doit assurer de l’hospitalité. »

    Un lieu symbole aussi du parc de logements vides. En France, près de trois millions d'habitations ne sont pas occupées chaque année. Soit un million de plus qu'en 2005.

    Emmanuel Macron prévoit l'ouverture de 50 000 places d'hébergement d'urgences supplémentaires.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.