GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 14 Juillet
Dimanche 15 Juillet
Lundi 16 Juillet
Mardi 17 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 19 Juillet
Vendredi 20 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: les bonnes résolutions du gouvernement

    media Le Premier ministre Edouard Philippe entouré du ministre de l'Environnement Nicolas Hulot (g) et du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb (d) dans la cour de l'Elysée, ce mercredi 3 janvier 2018. REUTERS/Francois Mori

    Le gouvernement a fait sa rentrée ce mercredi 3 janvier. Après quelques jours de trêve pour les fêtes de fin d'année, l'exécutif a voulu mettre en scène le lancement des réformes pour 2018. Emmanuel Macron a présidé un séminaire gouvernemental à l'Elysée. Le quatrième depuis le début du quinquennat. Une feuille de route a été fixée pour le 1er semestre que le Premier ministre a présenté.

    Il se présente souvent comme le chef d'orchestre du gouvernement. Edouard Philippe a donc cherché ce mercredi matin à régler la musique gouvernementale pour 2018. Et pour cette nouvelle année, le tempo ne changera pas.

    « Beaucoup de travail a déjà été accompli au cours des derniers mois. Et à l’évidence, il ne s’agit pas de faire une pause, il ne s’agit pas de se dire que l’essentiel a été fait. Au contraire, nous avons encore beaucoup de pain sur la planche », assure Edouard Philippe.

    Emmanuel Macron et Edouard Philippe ne veulent pas ralentir le rythme des réformes. Quitte à donner le tournis. Un très long catalogue et plusieurs textes phares - la formation professionnelle, le logement, la sécurité routière…  qu'il va falloir expliquer aux Français.

    « Le président de la République nous a invités à expliquer l’action que nous engageons et ne pas rester dans des approches tubulaires ou par silos de l’action publique ou de l’action des ministres », poursuit le Premier ministre.

    Les deux têtes de l’exécutif s'occuperont elles-mêmes des deux dossiers les plus sensibles. Edouard Philippe mènera à partir de vendredi une ultime phase de consultations sur l'avenir de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

    Emmanuel Macron ira, lui, à Calais dans les prochaines semaines pour défendre son projet de loi controversé sur l'immigration.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.