GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 23 Avril
Mardi 24 Avril
Mercredi 25 Avril
Jeudi 26 Avril
Aujourd'hui
Samedi 28 Avril
Dimanche 29 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le président sud-coréen espère conclure un «accord audacieux» au sommet intercoréen
    France

    Les Français majoritairement favorables à la PMA, la GPA et à l’euthanasie

    media Un couple de femmes s'embrasse, lors d'une manifestation à Paris, en avril 2013, réclamant le droit à la PMA et à l'adoption pour les couples homosexuels. (Photo d'illustration) AFP PHOTO / KENZO TRIBOUILLARD

    Les Français sont de plus en plus libéraux sur les questions sociétales et, notamment, bioéthiques. C'est ce que révèle un sondage publié par nos confrères du quotidien La Croix, ce mercredi 3 janvier 2018. Procréation médicalement assistée (PMA), gestation pour autrui (GPA), euthanasie : les Français sont en majorité pour, alors que s'ouvrent, dans deux semaines, les Etats généraux de la bioéthique.

    En trente ans, c'est à un véritable basculement de l'opinion publique française auquel on a assisté sur les questions de bioéthique.

    En 1990, la PMA, la GPA ou l'euthanasie ne récoltaient l'adhésion que d'une minorité.

    C’est tout l'inverse aujourd'hui selon le sondage publié par La Croix, ce mercredi 3 janvier 2018.

    90 % des Français pour légaliser l’euthanasie

    Ainsi, six Français sur dix se déclarent favorables à la PMA pour les couples de femmes qui souhaitent avoir un enfant.

    Ils sont un peu plus encore à souhaiter l'autorisation du recours à une mère porteuse pour les couples qui ne peuvent pas en avoir.

    Enfin, sur la question de la fin de vie, ce sont presque 90 % d'entre eux à vouloir légaliser l'euthanasie ou le suicide assisté.

    Une évolution des mœurs liée aux avancées législatives

    Le journal avance plusieurs pistes pour expliquer cette rapide évolution des mœurs : les avancées législatives, tout d'abord - le PACS, le mariage pour tous, les différentes lois sur la fin de vie. Tous ces textes ont contribué à faire changer la société française, une société qui, par ailleurs, est en train de perdre sa « matrice chrétienne et catholique », selon le quotidien.

    Dans deux semaines, doivent justement s'ouvrir les Etats généraux de la bioéthique. Ils doivent accoucher d'un nouveau cadre législatif sur ces questions et proposer des évolutions que les Français semblent appeler de leurs vœux.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.